À Strasbourg, la ministre s’engage en faveur du sport-santé

Imprimer

13 octobre 2017

Laura Flessel l’a annoncé il y a quelques semaines lors de la présentation de sa feuille de route : le développement du sport-santé fait partie des quatre chantiers prioritaires de son action. La ministre l’a à nouveau confirmé ce jeudi 12 octobre à l’occasion des deuxièmes Assises européennes du sport-santé sur ordonnance, à Strasbourg.

« Je suis convaincue que le sport contribue à la santé de nos concitoyens, car faire du sport, c’est prendre soin de son corps, c’est se soucier de son bien être », a indiqué Laura Flessel en ouverture de l’événement devant de nombreuses personnalités - élus, représentants d’administrations et de fédérations sportives, éducateurs sportifs, médecins, usagers... - réunies pour l’occasion au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg. « Le sport santé est l’une de mes priorités, et je porterai l’engagement du Président de la République, Emmanuel Macron, de déployer 500 maisons du « sport-bien-être » pour la maximisation des effets du sport sur le bien-être et la santé de nos compatriotes », a poursuivi la ministre.

Cette deuxième édition des Assises européennes du sport-santé sur ordonnance était l’occasion pour les participants d’échanger sur les différentes expériences françaises et européennes et également d’explorer les pistes d’avenir pour le sport-santé pour les malades chroniques, mais également pour d’autres publics spécifiques (enfants, personnes âgées, prédiabétiques ...). « Nous ne partons pas d’une feuille blanche. De nombreux dispositifs existent déjà grâce au travail des nombreux acteurs impliqués sur l’ensemble des territoires, et je les encourage vivement à poursuivre leurs efforts. Nous devons nous inspirer de cette riche expérience de terrain pour aller plus loin au niveau national », a rappelé la ministre qui a profité de sa présence à Strasbourg pour visiter des infrastructures et des associations en lien avec le sport santé.

Laura Flessel a ainsi pu échanger avec les membres de l’association Vit’Activ qui proposent notamment des séances d’activités physiques adaptées à destination des seniors ou encore des personnes atteintes de maladies et/ou douleurs chronique. La ministre s’est ensuite rendue à l’Hôpital de la Robertsau où elle s’est vue présenter la Consultation de l’Aptitude Physique pour la Santé (CAPS) réalisée par les éducateurs médico-sportifs de l’établissement à destination de personnes déconditionnées physiquement, en raison d’un état de sédentarité, ou en raison de maladies chroniques. Laura Flessel a également visité les Bains Municipaux de Strasbourg, qui devraient accueillir une maison du sport santé ces prochaines années, avant de découvrir les installations de « L’île des Sports », un complexe sportif d’une superficie de 30 hectares qui accueille notamment un terrain de base-ball, à deux pas du Parlement européen.

Enfin, la ministre s’est rendue au Rhenus Sport , où elle a pris connaissance du projet Arena de la SIG Strasbourg.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact