France – Chine : approfondissement de notre partenariat en matière de sport

Imprimer

21 février 2017

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a effectué un séjour en Chine du mardi 14 au vendredi 17 février, pour intensifier la coopération franco-chinoise dans le domaine du sport et des entreprises françaises sur les marchés liés aux grands événements sportifs et en réponse aux objectifs que sont assignés les autorités chinoises en termes de développement de la pratique sportive sous toutes ses formes (sport pour tous, sport de haut niveau et sport professionnel).

La Chine est aujourd’hui, avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, une des trois meilleures nations en termes de résultats sportifs. Lors des derniers Jeux Olympiques d’été à Rio en 2016, la République d’Asie de l’Est s’est classé au 3e rang du tableau des médailles (70 médailles dont 26 en or, 18 en argent et 26 en bronze). Dans les années à venir, plusieurs compétitions internationales majeures seront organisées sur le sol chinois, telles que les Jeux Olympiques d’hiver en 2022, les championnats du monde de natation petit bassin en 2018 ou encore la Coupe du monde de basket-ball en 2019. Le sport occupe une place nouvelle dans la diplomatie chinoise. La politique sportive redéfinie en octobre 2014 est conçue désormais comme un vecteur de l’affirmation de la Chine sur la scène internationale.

C’est dans ce contexte que le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, s’est déplacé à Pékin, du 14 au 17 février dernier. Moins de deux ans après une première visite à l’occasion des mondiaux d’athlétisme au cours de laquelle un accord sur les sports de nature avait été signé, le ministre souhaitait renforcer la coopération franco-chinoise dans le domaine du sport et des entreprises françaises sur les marchés liés aux grands événements sportifs . « Nos deux nations qui sont donc deux grandes nations sportives, deux grandes nations organisatrices d’événements sportifs internationaux, doivent poursuivre et approfondir leur coopération, pour faire de ces événements un facteur d’attractivité des territoires, de rayonnement international et de développement économique », a déclaré Patrick Kanner lors de sa visite des salons ISPO et ALPITEC.

L’occasion pour le ministre de soutenir les entreprises françaises spécialisées dans les équipements sportifs et articles de sport, présentes pour la première fois au salon ISPO, ainsi que celles de la montagne, de plus en plus nombreuses sur le salon Alpitec. « La France va une nouvelle fois mettre son expérience et son savoir-faire au service de son partenaire chinois et mon objectif est de contribuer à faire travailler ensemble des entreprises à même d’apporter des solutions sur toute la gamme de ces marchés afin de proposer une offre française intégrée  », a poursuivi Patrick Kanner qui a notamment lancé le Club Sport des entreprises françaises en Chine. Ce club, le quatrième après celui du Qatar, du Japon et de la Corée, réunit une cinquantaine d’entreprises françaises présentes en Chine dans le secteur du sport. « Le Gouvernement a une politique offensive en termes de diplomatie sportive pour soutenir les entreprises du secteur et l’un des outils que nous avons développé, ce sont les « clubs sport »  », a expliqué le ministre. Cette structure implantée à Beijing, est une déclinaison de la filière sport à l’international. Elle s’attachera à coordonner la présentation de l’offre française pour proposer des solutions clefs en mains aux décideurs locaux, mutualiser la veille de marché et programmer des actions de visibilité et de promotion de l’offre française, en lien avec Business France, notamment dans la perspective des Jeux Olympiques de 2022.

Lors de ses entretiens avec l’Administrateur général des Sports chinois, M. Gou Zhongwen, et le vice-président exécutif du Comité d’organisation des Jeux de 2022 à Beijing, le ministre a d’ailleurs confirmé que la France, terre d’accueil des GESI avec plus de 30 manifestations sportives de rang européen ou international d’ici 2020 et deuxième destination mondiale pour les sports d’hiver, souhaitait apporter son savoir-faire pour aider la Chine à assurer la réussite de ses Jeux d’hiver. « La Chine a des besoins en équipements et en formations et pourra donc capter notre excellence en matière sportive », a souligné Patrick Kanner.

Dans ce cadre, trois conventions ont ainsi été signées au cours de la semaine :
- pour les sports de montagne, entre l’Université des sports de Beijing et l’Ecole Nationale des Sports de Montagne (ENSM) en vue de former des moniteurs chinois ;
- pour le sport de haut niveau, entre l’Université des sports de Beijing et l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) ;
- enfin pour l’équitation, entre la fédération française d’équitation et l’Université du Commerce de Wuhan.

Patrick Kanner a également officialisé l’ouverture du bureau du football français, à Pékin. Dans le cadre d’une démarche conjointe inédite, la FFF et de la Ligue professionnelle ont décidé d’établir une représentation permanente en Chine afin d’intensifier et de pérenniser les actions déjà établies. Une démarche inédite dans le football français mise en œuvre dans le cadre plus large du déploiement de la filière sport à l’international, les acteurs du football ayant mis en place un groupe de travail de la filière football au sein du comité stratégique de la filière. « La réunion de vos forces sera un facteur clef du succès puisque vous serez en mesure de présenter tous les ressorts de la filière du football français », a reconnu le ministre.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Laura Flessel
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact