François Hollande en visite à l’INSEP

Imprimer

À 11 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques et à quelques semaines des Jeux Paralympiques, le Président de la République, François Hollande, accompagné de la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, Valérie Fourneyron, s’est rendu, lundi 16 juillet 2012, à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) pour adresser un message d’encouragement aux Insépiennes et aux Insépiens qui défendront les couleurs de la France à Londres.

« À la veille d’un événement aussi important que les Jeux Olympiques et à quelques semaines des Jeux Paralympiques, je tenais à venir dans ce lieu hautement symbolique qui fait honneur à la France pour rencontrer et encourager les championnes et les champions qui défendront nos couleurs à Londres. » En visite à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP), lundi 16 juillet 2012, le Président de la République, François Hollande, a souhaité adresser « un message de confiance, de fierté et d’engagement de l’État » à l’ensemble des sélectionnés olympiques et paralympiques « ainsi qu’à tous ceux qui contribuent à les accompagner, au quotidien, dans leur double projet : les entraîneurs, le personnel administratif ou médical de l’INSEP, les différents staffs des fédérations… », a souligné le chef de l’État.

Accompagné de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge des Personnes handicapées, Denis Masseglia, Président du CNOSF, Gérard Masson, président du Comité Paralympique et Sportif Français, Pierre Durand, Président du Conseil d’administration de l’INSEP, Bernard Amsalem, chef de mission de la délégation olympique, et de nombreux présidents de fédérations, François Hollande a enchaîné la visite d’une dizaine de pôles France, du badminton à la gymnastique en passant par le tennis, le tir à l’arc, le cyclisme sur piste, l’athlétisme, le plongeon ou encore le judo. Autant d’occasions de rencontres avec les Insépiennes et les Insépiens qualifiés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres 2012, ainsi qu’avec leur encadrement (DTN, responsables des pôles France, entraîneurs...).

Dans la dernière ligne droite pour les Jeux, les athlètes présents n’ont d’ailleurs pas hésité à interrompre provisoirement leur entraînement pour venir saluer le chef de l’État. « Un honneur pour nous », ont reconnu le triple sauteur Benjamin Compaoré et la judokate Lucie Décosse. « Et une belle forme de reconnaissance pour nos disciplines », ont enchaîné Michaël Jeremiasz, sélectionné paralympique en tennis en fauteuil, et Audrey Labeau, sélectionnée olympique en plongeon, qui a pu présenter une partie de son programme à François Hollande. « J’étais encore plus stressée qu’en compétition devant des juges, a plaisanté la spécialiste du plongeon à 10 m et du haut vol. Mais le Président a pu ainsi se rendre compte de notre investissement au quotidien à l’entraînement pour préparer ces Jeux Olympiques. »

Un Président visiblement dans son élément au sein du vaisseau amiral du sport français et qui a pu, au cours de sa visite, décocher quelques flèches dans la Halle Maigrot, avant de se voir remettre des mains de Teddy Riner et Lucie Décosse un kimono signé par l’ensemble des équipes de France masculine et féminine de judo, en présence d’un invité surprise, le pilote de Formule 1, Romain Grosjean. Même s’il a rappelé les objectifs de médailles des équipes de France pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres, le Président de la République l’a affirmé : « Je ne suis pas venu à l’INSEP pour mettre la pression sur les membres de la délégation française mais bien pour établir avec elles et eux une vraie relation de confiance. » François Hollande a confirmé sa présence à Londres le 30 juillet prochain tout en révélant qu’il se rendrait à nouveau en Angleterre fin août-début septembre pour assister aux Jeux Paralympiques, une première dans l’histoire de la Ve République.

Lors de son discours de clôture, le chef de l’État a également évoqué la question du sport santé – « Valérie Fourneyron me rappelle toujours que pour limiter le coût de la sécurité sociale, il faut faire du sport et faire du sport contribue au bien-être de la société française dans son ensemble », a-t-il déclaré – et la reconversion des athlètes de haut niveau : « Un champion peut apporter toute son expérience dans l’encadrement des jeunes mais aussi dans la vie professionnelle, et doit donc être valorisé. »

Interrogé sur les primes versées aux sportif(ve)s médaillé(e)s à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Président a jugé « légitime qu’il y ait des primes versées aux champion(ne)s » des disciplines olympiques ou du sport non professionnel. François Hollande a estimé que ces récompenses « témoignent de la reconnaissance que la République doit accorder à des champions qui ont réussi des performances. » À propos de l’imposition de ses primes, en vigueur depuis deux ans, le chef de l’État a indiqué qu’il appliquerait « toutes les dispositions les plus favorables » aux médaillé(e)s olympiques et paralympiques. « Je ferai en sorte que la fiscalité soit lissée sur plusieurs années puisque par définition ces primes sont exceptionnelles », a ajouté le Président. « Vous avez une éminente responsabilité, a lancé François Hollande aux nombreux sportifs qui l’entouraient en guise de conclusion. De vos performances va découler un engouement de la part des jeunes et des sportifs amateurs. Le meilleur rêve que l’on puisse donner, c’est d’être champion et cela n’a pas de prix. »

©Panoramic

Dernière mise à jour le 16 juillet 2012

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Laura Flessel
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact