Le développement des installations sportives en Outre-mer, catalyseur du sport pour tous

Imprimer

23 septembre 2016

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports est actuellement en déplacement en Outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane) dans le cadre du déploiement de la politique du sport, de la jeunesse, de la vie associative ainsi que de la ville. En point d’orgue de ce voyage officiel, le plan d’actions pour le développement des installations sportives.

Patrick Kanner a entamé son déplacement en Guadeloupe par une visite des infrastructures de la commune de Petit-Canal, où il a présenté le plan de développement des équipements sportifs en Outre-mer.

Véritable moyen de rassemblement et de dépassement de soi, le sport est, comme le souligne Patrick Kanner, « un facteur de santé, d’intégration et de vivre-ensemble…Il est une grande aventure collective qui réunit tous les français par-delà les clivages et les différences ».

(Source : Outre-mer 1ère)

À ce titre, des moyens ont été mis en place pour favoriser et généraliser la pratique sportive afin que tout un chacun puisse s’épanouir dans de bonnes conditions, que ce soit dans le cadre d’une pratique de loisirs ou de haut-niveau. À compter du 1er janvier 2017 et pour une durée de quatre ans, le plan de développement des installations sportives comprendra un budget exceptionnel de 20 millions d’euros.

10 millions versés par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et 10 millions par le ministère des Outre-Mer seront mis à disposition des porteurs de projets, en majorité des collectivités territoriales. Une enveloppe telle que celle-ci est un vrai investissement sur l’avenir, tant sur le plan sportif que dans le cadre de la politique de la ville. En effet il permettra de financer les projets d’équipements sportifs de proximité et d’assurer une égalité d’accès à la pratique ainsi que la bonne tenue des grands événements sportifs internationaux.

Patrick Kanner a profité de la présentation de ce plan de rattrapage pour saluer le travail réalisé chaque jour pour rendre possible l’accès au sport : « je n’oublie surtout pas que pour que le sport vive dans ces équipements, il faut des femmes et des hommes passionnés, qui ont envie de transmettre. J’adresse donc ma reconnaissance à tous les bénévoles qui font vivre les clubs et les associations sportives, mais aussi les salariés de ces structures. »

Le ministre s’est rendu le lendemain, vendredi 23 septembre, à Abymes pour une visite du CREPS où il est allé à de l’encadrement et des élèves de la cité scolaire d’excellence sportive implantée dans l’enceinte du CREPS. Il a notamment participé à une table ronde dédiée à l’accès au haut-niveau, en présence de présidents de ligues sportives, d’éducateurs sportifs, ou encore d’athlètes guadeloupéens.

Patrick Kanner s’est ensuite rendu en Martinique visiter dans un premier temps le stade de Dillon et aller à la rencontre des jeunes, éducateurs, salariés et élus du Club omnisport de Dillon Ste Thérèse.

Ce déplacement en Martinique s’est poursuivi à la plage de Corps de Garde à Sainte-Luce afin de constater le bassin nautique et les équipements sportifs de proximité mis en place pour les habitants.

Il a ensuite visité la piscine de Saint-Esprit (Martinique), actuellement en cours de construction. Cette piscine est financée à hauteur de 700 000€ par le CNDS.

Ce fut l’occasion pour le ministre d’évoquer à nouveau le plan de rattrapage des équipements sportifs. Un sujet qui fut déjà présenté à l’occasion de ses échanges avec le mouvement sportif martiniquais au CROSMA.

Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a eu l’occasion de saluer les performances des athlètes outre-marins lors des Jeux de Rio2016 : « La Martinique a beaucoup contribuée aux succès français lors des jeux de Rio ».

Ce déplacement en Outre-mer s’est clôturé par un déplacement en Guyane où Patrick Kanner a visité les infrastructures sportives et notamment le stade nautique de Baduel, l’un des fleurons des équipements sportifs de la ville qui accueille des grandes manifestations sportives, des associations et des établissements scolaires tout au long de l’année. Grâce au plan de développement des équipements sportifs, les guyanais vont pouvoir bénéficier, dès janvier 2017, d’un cadre de pratique de qualité.

Photos : Pref. Guadeloupe et Martinique

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact