Les Jeux Olympiques, « une plateforme de rencontres à l’international sans équivalent »

Imprimer

En marge des événements sportifs et de son soutien à l’équipe de France olympique, la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, Valérie Fourneyron, met à profit sa présence aux Jeux Olympiques de Londres pour multiplier les rencontres avec le mouvement sportif international.

Valérie Fourneyron avec le ministre des Sports de la Côte d'Ivoire

À l’image de son entretien, ce mardi 7 août, avec le ministre des sports de la Côte-d’Ivoire, Philippe LEGRE, les Jeux Olympiques de Londres sont, depuis le 27 juillet dernier, l’occasion pour la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, Valérie Fourneyron, de multiplier les rencontres et les échanges avec le mouvement sportif international.

« Ces JO sont une plateforme de rencontres à l’international sans équivalent dans l’univers du sport », reconnaît la ministre. « Ils permettent de renouer des liens de confiance avec les décideurs internationaux, les membres du Comité International Olympique, les grandes agences internationales, les présidents des fédérations internationales, ainsi qu’avec mes homologues européens, afin de poser les jalons de l’influence de la France en matière de politique sportive internationale. »

Lors de sa visite de « l’Africa House » de Londres, installée à Kensington Gardens en plein cœur de la capitale anglaise, la ministre a rencontré de nombreux représentants de comités nationaux olympiques africains, dont Lassana PALENFO, le président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). L’occasion d‘évoquer avec les dirigeants du sport africain la tenue de la prochaine édition des Jeux de la Francophonie qui se dérouleront à Nice en septembre 2013 ainsi que la place des femmes dans le sport et les différentes initiatives de solidarité menées pour le développement du sport en Afrique.

La ministre avec Jacek FOCKS, secrétaire d'état aux sports polonais

Valérie Fourneyron s’est également entretenue avec de nombreux ministres de la zone européenne depuis l’ouverture des Jeux Olympiques.

L’échange d’expérience et le partage des bonnes pratiques relatives à la gouvernance du sport, la construction de l’avenir des sportifs de haut niveau et la question de leur reconversion ont notamment été au cœur des discussions. Au même titre que la régulation financière des championnats professionnels de sports collectifs, les mesures de flair-play financier, la lutte contre le dopage et les matches truqués, ou encore les retombées des grands événements sportifs comme l’EURO 2012 et les Jeux Olympiques de la Jeunesse...

« Mener à bien ces chantiers, qui sont tous nécessaires pour l’avenir du sport, exige que l’ensemble des pays européens agissent de manière concertée et coordonnée. Les contacts initiés ici à Londres jettent les bases de nos collaborations futures », note la ministre.

Londres est également devenue le lieu privilégié pour aller à la rencontre des membres du Comité International Olympique, répondre à leurs questions sur la politique publique française du sport et pour partager leurs réflexions.

« Les entretiens que j’ai pu avoir avec les différents membres du CIO m’ont permis de mieux comprendre les attentes du mouvement olympique afin de renforcer le positionnement de la France et son évolution dans le concert international », révèle Valérie Fourneyron.

Autres moments forts de la quinzaine olympique, les différentes réunions organisées avec les responsables de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) au cours desquelles la ministre a pu réaffirmer sa volonté d’allier le spectacle sportif à la lutte contre le dopage et la préservation de la santé des sportifs. « Il n’est pas question de se résigner, confirme Valérie Fourneyron. La sincérité du résultat, c’est l’essence même du sport. Il faut donc toujours continuer à lutter contre le dopage. Les progrès sont majeurs depuis que l’Agence Mondiale Antidopage a été créée en 1999. La France est un pays moteur dans cette lutte et nous devons continuer. »

Dernière mise à jour le 7 août 2012

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact