« Les Jeux Paralympiques restent un événement à part »

Imprimer

Présidente du Comité Paralympique et Sportif Français, chef de mission de la délégation française aux Jeux Paralympiques de Sotchi (du 7 au 16 mars), Emmanuelle Assmann espère voir « ses » Bleus conquérants et soudés en Russie.

Vous avez déjà disputé les Jeux Paralympiques d’été en tant qu’athlète (ancienne escrimeuse de haut niveau et médaillée de bronze par équipe à l’épée en 2004) et vous allez vivre cette fois vos premiers Jeux d’hiver à la tête de la délégation française. Comment appréhendez-vous cet événement ?

Emmanuelle Assmann : "Avec ma double casquette de présidente du Comité Paralympique et Sportif Français et de chef de mission de la délégation française, j’ai tout mis en œuvre, avec l’ensemble de mes collaborateurs, pour que l’équipe de France paralympique se prépare dans les meilleures conditions et que le chemin de sélection se déroule sans accroc. Je me suis également rendue à Sotchi ces derniers mois avec le DTN Jean Minier pour repérer les infrastructures et le village, je suis allée rendre visite à plusieurs reprises aux athlètes en stage de préparation et tous les signaux sont au vert. Nous avons fait le choix de partir à Sotchi avec une équipe resserrée (13 skieurs, en alpin et nordique), l’encadrement a été renforcé ces dernières saisons et les athlètes sont vraiment au cœur du projet. La priorité a été de les placer dans les meilleures conditions, d’écouter leurs besoins, de les dégager de tout souci de logistique afin qu’ils restent concentrés sur leurs performances."

Quels sont justement les objectifs de l’équipe de France paralympique ?

"Remporter plus de médailles qu’à Vancouver (six podiums dont une médaille d’or en 2010) avec deux titres à minima et permettre à la France de rester dans le top 10 des nations. Les athlètes sont prêts et en forme, ils sont tous des habitués des podiums internationaux, à l’image de Marie Brochet (20 ans) qui a décroché 5 titres en ski alpin aux derniers championnats du monde en 2013. Mais pourra-t-elle renouveler sa performance à Sotchi ? Car les Jeux restent un événement à part. Je suis bien placée pour le savoir. C’est une compétition qui demande un engagement total. Les skieurs me l’ont répété à plusieurs reprises : "Pour nous, ça passe ou ça casse." Il leur faudra prendre des risques pour aller chercher le podium. Et le moindre grain de sable peut tout enrayer. À nous de faire en sorte qu’il y en ait le moins possible. À titre personnel, je pleure à chaque remise de médaille, j’espère que je vais pleurer souvent au son de la Marseillaise à Sotchi. Au-delà des médailles, je voudrai voir une équipe soudée, tant chez les athlètes que dans l’encadrement, tout au long de la compétition."

Un an et demi après les Jeux Paralympique d’été 2012, qu’attendez-vous de cette édition des Jeux Paralympiques d’hiver ?

"Une étape a été franchie à Londres. Et nous voulons tous que cette dynamique se poursuive à Sotchi. En France, nous aurons la chance de bénéficier de 60h de direct sur France 4. Je suis convaincue que les Français répondront présents devant leur écran, le spectacle sera au rendez-vous … Ils vont aimer les Paralympiques ! Et j’espère qu’on retrouvera dans ce public des jeunes en situation de handicap et leurs familles qui auront un déclic et qui se diront : "Mais alors, nous aussi on peut faire du ski." Et ce quel que soit leur handicap. D’ailleurs, à Sotchi, les sportifs du sport adapté (handicap mental) ne seront pas représentés, mais il est important d’indiquer que des clubs en France sont susceptibles de les accueillir s’ils souhaitent s’initier à la discipline."

Les Jeux Paralympiques seront à suivre sur notre site internet, en cliquant ici

Dernière mise à jour le 19 février 2014

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact