Réunions du comité exécutif et du conseil de fondation de l’AMA à Paris

Imprimer

16 novembre 2014

Les réunions du comité exécutif et du conseil de fondation de l’AMA se sont tenues du 15 au 16 novembre à Paris. L’occasion de réunir les grands acteurs mondiaux de la lutte contre le dopage.

"Soyons fiers que notre pays accueille pour le première fois de son histoire cet événement primordial dans la lutte contre le dopage", se sont réjouis de concert Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports lors de la conférence de presse précédant l’ouverture des réunions du comité exécutif et du conseil de fondation de l’AMA.

L’engagement de la France depuis de nombreuses années en faveur de l’éthique sportive a été réaffirmé par l’adoption récente, à l’unanimité, du projet de loi de transposition du code mondial antidopage, en première lecture au Sénat. Adoption ayant permis au ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports d’annoncer officiellement que la France respecterait celui-ci "à compter du premier semestre, voire trimestre 2015".

La récente nomination de Valérie Fourneyron à la tête du comité Santé, Médical et Recherche de l’Agence Mondiale Antidopage pour les deux prochaines années, est une démonstration supplémentaire de la reconnaissance internationale des avancées françaises en matière de lutte contre le dopage.

Les 15 et 16 novembre 2014, c’est donc à Paris que les membres du conseil exécutif et du conseil de fondation de l’AMA (co-dirigé par le CIO et les gouvernements) ont siégé, samedi à l’occasion du comité exécutif de l’AMA, puis dimanche lors du conseil de fondation, que Patrick Kanner, Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale et Mireille Ballestrazzi, présidente d’INTERPOL, ont introduit.

Ce grand week-end dédié à la lutte contre le dopage a de nouveau permis aux différents acteurs du sport mondial de se réunir autour du président de l’AMA Craig Reedie, afin de procéder à des échanges d’expériences, mais également de dresser des priorités et échéances communes, "parce que nous n’arriverons pas à endiguer le phénomène du dopage sans une action commune et simultanée du plus grand nombre", comme l’a rappelé le ministre Patrick Kanner, évoquant "un vrai effort que chacun, sportif ou spectateur, devra faire pour que le sport puisse garder son intégrité".

Ainsi, à l’issue de ces deux jours de réunions, une nouvelle liste de produits proscrits a été validée, et le point sur les budgets alloués aux nouveaux programmes de recherches a été fait.

La France, à travers la voix de Patrick Kanner, a promis d’y dédier une enveloppe de 150 000 euros.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Laura Flessel
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact