Un premier symposium pour intensifier la lutte contre le dopage dans le sport mondial

Imprimer

28 septembre 2016

Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports, était présent ce mercredi 28 septembre au premier symposium conjoint entre l’Agence Mondiale Antidopage et le Bureau International des Poids et Mesures, colloque dédié à la lutte contre le dopage.

Composé d’intervenants et d’experts issus du monde sportif, médical et scientifique, ce grand colloque a permis d’affiner des procédés déjà existants pour rendre les mesures de contrôles toujours plus efficaces, toujours plus uniformes mais aussi, et à partir de résultats concrets apportés par des cabinets d’études et de recherche, de tenter d’éradiquer le fléau que constitue le dopage dans le sport mondial.

Deux jours durant, à Paris, les forces en présence ont échangé autour de deux objectifs majeurs : mettre en avant l’importance des poids et mesures dans le sport et, en particulier, dans la lutte contre le dopage et harmoniser les principes techniques et les règles d’analyses en ce domaine. Présent lors de l’ouverture du colloque, le secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard, a rappelé son attachement à la notion d’éthique du sport : « C’est un véritable honneur que celui d’être parmi vous aujourd’hui. Je reste persuadé que le sport est une école de la vie. Or, si le sport doit s’afficher comme un modèle, alors, il doit lutter absolument contre l’un des fléaux qui le salit : le dopage. »

Le secrétaire d’État a également profité de sa présence pour saluer tout d’abord le travail mené par l’Agence Mondiale Anti-Dopage, mais aussi le travail accompli à l’échelle de la France : « Nous le savons tous ici, la France s’est engagée très tôt dans la lutte contre le dopage. Elle est même le premier grand pays européen à s’être dotée d’une législation en matière de lutte contre le dopage par la loi du 1er juin 1965. Cette loi visait déjà la répression de l’usage de stimulants dans les compétitions sportives. L’objectif se voulait double : protéger la santé des sportifs et cultiver l’équité dans les compétitions. »

Thierry Braillard s’est félicité du rôle moteur que tient notre pays dans la lutte contre le dopage et en faveur de l’intégrité des compétitions sportives notamment par le biais de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) : « l’Agence Française de Lutte contre le Dopage s’est forgé une réputation d’excellence mondiale et je profite là encore de ce moment pour féliciter tout le travail qui a été accompli depuis toutes ces années… ».

Le Secrétaire d’Etat aux sports a enfin exprimé le souhait que la France puisse continuer à travailler main dans la main avec les agences anti-dopage internationales afin : « d’offrir de nouvelles perspectives face aux nombreux défis de la lutte contre le dopage, face aux techniques toujours plus sophistiquées des tricheurs qu’il nous faut ensemble et avec intransigeance sans cesse combattre. »

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Laura Flessel
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact