Valorisation de la dimension industrielle de la filière sport

Imprimer

3 février 2017

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Christophe Sirugue, secrétaire d’État en charge de l’Industrie, ont visité, ce vendredi 3 février, le site de production de l’entreprise CORNILLEAU, leader européen de la fabrication d’équipements de tennis de table.

Comme un symbole. Avant son voyage à Pékin dans quelques jours où il installera le premier Club Sport en Chine – le Club Sport est une plateforme de partage d’informations et d’expériences qui rassemble plusieurs entreprises pionnières dans le milieu du sport et qui propose une offre française complète et adaptée aux enjeux locaux -, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, a peaufiné son coup de raquette ce vendredi 3 février lors de sa visite du site de production de l’entreprise CORNILLEAU, leader européen de la fabrication d’équipements de tennis de table. Accompagné de Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat en charge de l’Industrie, le ministre avait souhaité rencontrer les dirigeants et le personnel de cette entreprise française au savoir-faire reconnu, qui offre une vraie expertise sur le marché international et qui s’inscrit pleinement dans la dynamique impulsée par la filière sport.

Avec 45.000 entreprises, 275.000 emplois et un chiffre d’affaires de 35 milliards d’euros en France, la filière sport, qui représente près de 2% du PIB mondial, constitue un véritable enjeu économique national. Les entreprises françaises démontrent sur tous les segments de l’économie du sport un savoir-faire et une expertise reconnus : matériel sportif, équipements, gestion des infrastructures, organisation événementielle, billetterie, ou encore architecture, BTP, énergie, transports, gestion des flux, sécurité, économie numérique. La mise en place d’une filière de l’économie du sport, en 2016, a posé les jalons pour structurer ce secteur et permettre aux entreprises françaises de prendre pleinement part à la croissance générée par l’économie du sport au niveau mondial.

«  L’impact économique du sport n’est pas toujours perçu à sa juste mesure, a reconnu le ministre. Et pourtant, le sport représente 2% de notre PIB national et environ 50 milliards d’euros de dépenses pour l’organisation des grands événements sportifs internationaux. Autant dire un marché considérable. » « Nous voulons que les entreprises françaises, qui sont déjà bien positionnées sur les marchés du sport, avec des leaders mondiaux, prennent encore davantage de place, a poursuivi Patrick Kanner. Car c’est ainsi, en mobilisant tous les acteurs, en agissant pour la compétitivité, en stimulant l’investissement, en encourageant l’innovation, que nous créons l’emploi dont notre pays a besoin.  »

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact