Sa genèse

Imprimer
comité d’histoire sa genèse

Genèse, histoire et fonctionnement du Comité

Prémisses

Le département ministériel « Jeunesse et Sports » a commencé à se constituer sous forme administrative à partir de l’année 1928, initialement dans le cadre d’un sous secrétariat d’État au ministère de l’Instruction publique et des Beaux-arts, chargé de l’éducation physique. Il a connu ensuite de nombreuses évolutions.

Au cours des années 1990, des inspecteurs généraux de la jeunesse et des sports attirent l’attention des instances ministérielles sur le besoin de rassembler les éléments de mémoire de ce secteur administratif, Certains historiens s’en préoccupaient aussi. Est alors évoquée la nécessité de créer une structure permanente qui aurait pour mission d’en assurer la conservation et la diffusion. L’inspection générale lance l’idée d’un « appel à témoignage et à participation », jetant ainsi les bases de ce qui deviendra plus tard le comité d’histoire.

Avec l’appui de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), des groupes de travail sont mis en place, des réunions organisées. Un comité de lecture s’ouvre à des collaborations associant universitaires, représentants du secteur associatif et autres personnalités qualifiées. Une revue voit le jour, « Les Cahiers d’Histoire », pour garder la trace des premiers travaux relatifs aux périodes charnières de l’histoire ministérielle. Afin de structurer les concours des nombreuses personnes participantes et d’organiser provisoirement les travaux, une « association pour un comité d’histoire des ministères de la jeunesse et de l’éducation populaire et des sports » est créée en 2004 (cette association poursuivra ensuite ses propres travaux sous le titre de « société française d’histoire de la jeunesse et des sports », la SFHJS).

Naissance officielle en 2007

Le 12 mai 2007 est publié l’arrêté du 19 avril 2007 portant création d’un Comité d’histoire des ministères chargés de la Jeunesse et des Sports (CHMJS), première concrétisation sous forme de structure ministérielle officielle. En 2016, l’assemblée générale de novembre approuve la résolution de conduire des travaux visant à rénover la composition du Comité d’histoire.

Rénovation en 2017

Le 16 novembre 2017, peu après le dixième anniversaire du comité, est publié au Journal officiel de la République française (JoRf) l’arrêté du 3 novembre 2017, signé par les ministres de l’éducation nationale et des sports. Le 23 décembre 2017 est publié l’arrêté du 13 décembre 2017 précisant nominativement sa composition.

Le point saillant de cette nouvelle structuration de 2017 consiste en la création d’un collège scientifique composé de douze membres, historiens, enseignants, chercheurs et universitaires dont la mission sera d’apporter davantage de méthode aux travaux entrepris par le Comité d’histoire dans son rôle de recueil, d’exploitation et de vulgarisation de l’histoire des politiques, des institutions et des acteurs de ces champs d’activités ministérielles.

Deux autres collèges composent le Comité d’histoire : celui des membres institutionnels où siègent les représentants des directions des sports, de la jeunesse et de la vie associative, de l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) et de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), du musée national du sport (MNS), de l’inspection générale de la jeunesse et des sports et du secrétariat général des ministères sociaux ; le collège des personnalités qualifiées, dans lequel on retrouve les membres engagés dans le comité depuis longtemps, mais aussi de nouveaux membres, issus des différents corps de fonctionnaires de ces départements ministériels, choisis pour leurs compétences, leurs expériences et leur motivation à contribuer à l’œuvre collective de diffusion des connaissances sur les champs des activités physiques et sportives, de la jeunesse et de l’éducation populaire.

Fonctionnement

La présidence du Comité d’histoire est statutairement confiée à un inspecteur général de la jeunesse et des sports en activité. Se sont succédé depuis sa création Joël BALAVOINE, Pierre FRANÇOIS, Richard MONNEREAU et, en août 2016, Martine GUSTIN-FALL, actuelle présidente ; la vice-présidence est attribuée à Marianne LASSUS, docteure en histoire, présidente du collège scientifique ; elle a succédé en 2011 à Françoise TÉTARD, ingénieure d’études au CNRS.

Une assemblée générale annuelle réunit tous les membres du Comité. Elle fait le bilan financier et d’activité de l’année écoulée, décide de la programmation des activités à venir et du budget.

La présidente, la vice-présidente, le secrétaire général exécutif et quelques membres du CHMJS constituent de facto le bureau du Comité. Il se réunit de manière régulière pour gérer les affaires courantes et mettre en œuvre les décisions de l’assemblée générale.

Travaux du Comité d’histoire

Depuis son origine et jusqu’à la date de d’actualisation du présent document (janvier 2018), l’activité du Comité s’est manifestée dans les domaines suivants :

  • La tenue de quinze colloques ou journées d’études ;
  • L’organisation de sept séminaires ;
  • La publication de huit ouvrages ou revues.

Une présentation chronologique et détaillée de ces différents travaux est accessible dans la rubrique « Travaux du Comité » du site du CHMJS.

La rubrique « Productions du Comité » présente par thème et de manière chronologique de nombreux documents accessibles par liens hypertexte, relatifs à ces travaux (plaquettes de présentation, documents de séance, etc.). Elle est enrichie par un certain nombre de documents vidéo enregistrés lors des colloques, séminaires et journées d’étude.

Communication

La communication du comité repose principalement sur deux supports :

  • La Lettre du CHMJS, créée en 2015 ;
  • Le site internet du CHMJS, créé en 2011 et profondément rénové en 2016. Une Lettre du CHMJS est diffusée par courrier électronique à la liste de ses contacts toutes les six semaines environ (hors période de vacances d’été), soit sept à huit numéros par an. Elle donne des informations sur les manifestations prévues par le CHMJS et ses partenaires ou contacts (rubrique Agenda), leurs publications récentes, les manifestations où le CHMJS a été présent, etc. Le recueil des Lettres figure sur le site (Comité d’histoire/Actualités et vie du comité). Il est possible à toute personne qui le désire de s’abonner à cette Lettre.

Autant la Lettre présente un caractère « conjoncturel », autant le site internet se donne une mission « permanente » et vise à constituer une base de données pour les étudiants, chercheurs, partenaires et membres des ministères chargés de la Jeunesse et des Sports, en activité ou à la retraite.

Son architecture est simple, en quatre rubriques :

  • Le Comité d’histoire (missions ; composition ; histoire ; actualités et vie du comité) ;
  • L’histoire des ministères (missions et programmes ; personnels, dont certains annuaires, statuts et fonctions ; structures ; textes de référence) ;
  • Les travaux du Comité (travaux en cours, travaux réalisés) ;
  • Les partenaires et travaux extérieurs (partenaires – publications récentes dont le CHMJS a eu connaissance).

Dernière mise à jour le 13 février 2018

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact