Médiatiser le sport au féminin

Imprimer

Plus de visibilité à la télévision pour le sport féminin

Promouvoir la diffusion des épreuves sportives féminines dans les programmes télévisés est également l’une des priorités du ministère. Selon un rapport récent du Conseil supérieur de l’audiovisuel, 85% des retransmissions télévisuelles sont exclusivement consacrées aux sports masculins. « Nous connaissons tous le pouvoir des images et l’engouement que peut provoquer une performance sportive, l’impact immédiat qu’il peut avoir sur le nombre de licenciées, atteste la ministre. J’ai fait des propositions au président du CSA pour que soient introduites des obligations de diversité pour la diffusion, à titre gratuit pour les opérateurs, de brefs extraits de manifestations sportives. Le sport féminin pourrait bénéficier de cette légitime contrepartie au droit de citation. »

Le décret TSF oblige les chaines payantes à partager leurs droits d’exclusivité avec les chaines gratuites, lorsqu’il s’agit d’« évènements d’importance majeure » qui sont énumérés. À l’heure actuelle, sur certaines disciplines, comme le football et le rugby, le décret ne liste que les grandes compétitions masculines comme étant d’importance majeure. Enfin, un vrai chantier sur le modèle économique du sport sur Internet sera prochainement ouvert au sein du Conseil national du sport auquel participe le CSA. « Il n’y a jamais eu autant de sport accessible gratuitement qu’aujourd’hui, souligne la ministre. Mais cet accès se fait sur Internet, ce qui rebat les cartes pour les détenteurs de droits. Là encore, le sport féminin pourrait y gagner. »

Les 4 saisons du sport féminin - Quatre temps forts pour la féminisation du sport dans la société française :

  • Les « 24 heures du sport féminin » deviennent en 2016 les « 4 saisons du sport féminin » et se déclinent en quatre temps forts. Ce n’est donc plus une seule et unique journée qui consacrera le sport féminin mais 4 opérations tout au long de l’année.
  • Lancées en 2014, pour développer les pratiques sportives féminines et leur exposition médiatique, les « 24 heures du sport féminin » ont rempli leur pari. Entre 2012 et 2014, la part du sport féminin dans les programmes sportifs télévisés a en effet doublé. De 7 % en 2012, elle est passée à 14 %.
  • Les « 4 saisons du sport féminin » ont pour objectif de démultiplier ce résultat et d’ancrer plus encore le sport féminin dans nos usages. Ces quatre temps permettent d’aborder ce sujet sous différents angles et de fédérer tous les acteurs du sport féminin : fédérations, ligues et clubs professionnels, associations, collectivités locales, entreprises partenaires du sport, audiovisuel.
  • Chacun des partenaires - le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le CSA et le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), pilotera une saison.

Dernière mise à jour le 19 mai 2016

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Laura Flessel
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact