Bilan des plans régionaux sport, santé, bien-être

Imprimer

Synthèse de l’enquête relative aux plans régionaux sport santé bien être menée auprès des directions de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale

Référence : Instruction interministérielle DS/DSB2/SG/DGS/DGCS/2012/4034 du 24 décembre 2012 relative à la mise en œuvre opérationnelle des mesures visant à promouvoir et à développer la pratique des APS comme facteur de santé publique.

L’instruction interministérielle DS/DSB2/SG/DGS/DGCS/2012/434 du 24 décembre 2012 relative à la mise en œuvre opérationnelle des mesures visant à promouvoir et développer la pratique des APS comme facteur de santé publique prévoyait la mise en place de plans régionaux sport santé bien-être pluriannuels, coordonnés par les agences régionales de santé (ARS) et les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS). Ces plans régionaux devaient être en cohérence avec le contexte sanitaire territorial.

C’est dans ce cadre que, pour la deuxième année consécutive, le PRN2SBE a réalisé une synthèse de l’enquête relative aux plans régionaux sport santé bien-être 2014 menée auprès des DRJSCS.

Les plans régionaux sports-santé s’inscrivent, pour l’ensemble, dans la continuité des travaux engagés en 2013.

L’analyse 2014 a porté sur deux axes : les publics ciblés et les formations proposées. Elle a aussi permis d’identifier les forces et faiblesses des actions mises en œuvre sur chaque territoire.

Le nombre total d’actions menées à destination des publics à besoins particuliers* a augmenté sensiblement entre 2013 et 2014, notamment le nombre d’actions en direction des personnes avancées en âge. Le nombre total de personnes ayant bénéficié de ces actions a par conséquent progressé de façon significative.

De la même manière, il apparaît que les moyens financiers alloués aux actions sport santé ont connu une augmentation significative, passant de 6 585 056 € en 2013 à 9 455 038 € en 2014. La part la plus importante est destinée aux actions en direction des personnes atteintes de pathologies chroniques non transmissibles (37 % des financements). Les financements alloués aux actions en direction des personnes avancées en âge représentent la deuxième part.

Par ailleurs, compte tenu des particularités de chaque territoire, on observe que la nature des actions mises en œuvre, même si celles-ci restent en adéquation avec les axes prioritaires définis par le ministre, est très variable d’une région à une autre.

Enfin, ce bilan fait apparaître un renforcement de la collaboration ARS-DRJSCS, notamment par le développement de l’instruction conjointe de dossiers. Il apparaît important de favoriser ce type de coopération. Pour prendre connaissance de l’intégralité du bilan 2014, cliquer ici.

*Les publics dits « à besoins particuliers » sont les personnes en situation de handicap, les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes avançant en âge...

Dernière mise à jour le 29 mai 2015

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact