INTERVIEW - Comité Régional Olympique et Sportif d’Ile-de-France (CROSIF)

Imprimer

Dans ce contexte de fort développement d’actions sur cette thématique, les structures régionales que sont le Comité Régional Olympique et Sportif d’Ile-de-France - CROSIF, la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale - DRJSCS - et l’Agence Régionale de Santé – ARS, ont un rôle important à jouer pour informer, coordonner, former, mettre en relation l’ensemble des acteurs qui y sont impliqués. Les enjeux sont notamment de dynamiser le secteur sportif pour l’accueil de nouveaux pratiquants et de professionnaliser le secteur d’activité, en particulier par la proposition de formations adaptées.

Quel regard portez-vous sur le Sport Santé en Ile-de-France ?

Je ferais tout d’abord quelques constats :
- Le sport santé est depuis plusieurs années une des principales priorités des pouvoirs publics, portés notamment par le ministère en charge des sports,
- Le grand public prend de plus en plus conscience des bienfaits de l’activité physique sur la Santé, entre maintenant ou améliorant la santé dans le cadre de prévention primaire ou tertiaire, due notamment à bon nombre de campagnes de communication dans ce sens.
- Face à cette demande croissante, le mouvement sportif, dans toutes ses composantes, développe un grand nombre d’activités sportives dans cette optique d’amélioration de la santé et du bien être, pour tous publics et à tout âge de la vie.

Quels sont les grands objectifs du CROSIF en matière de sport santé ?

En matière de sport santé, le CROSIF prévoit 3 objectifs :
- Contribuer au réseau sport santé par le développement du site Internet dédié au sport santé www.santeparlesport.fr et au soutien apporté aux Ligues et Comités sportifs régionaux dans leur offre Sport Santé ;
- Agir par la formation d’éducateurs sportifs sport santé, dans le cadre du développement de l’offre associative sur cette thématique ;
- Informer le Grand Public sur les bienfaits du sport pour la santé, au travers notamment des actions « Sentez-vous sport » et des opérations de sensibilisation du Sport Santé dans les centres commerciaux.

Le CROSIF se positionne ainsi comme un organe rassembleur des actions à mener sur le territoire francilien, et capable de mettre en cohérence les différents acteurs et les actions mises en place, permettant ainsi à cette thématique de rayonner sur l’ensemble des échelons, des clubs aux structures régionales.

Le CROSIF propose depuis peu une formation sport santé à destination des éducateurs sportifs, en quoi consiste-t-elle ?

Il s’agit là d’une formation complémentaire, ayant pour but de spécialiser des éducateurs sportifs de toute discipline sportive à l’encadrement d’une activité physique et sportive adaptée, selon le public et les pathologies évoquées lors de ce cursus. Cette formation s’inscrit dans les actions du plan francilien « sport santé bien-être ». Elle doit assurer une pratique en toute sécurité du public, une orientation en confiance du professionnel de santé et un accueil adapté aux besoins de chacun dans les associations sportives franciliennes.

La première session de formation accueille actuellement 25 éducateurs sportifs, qui se soumettent à 5 journées de mises en situation avec pratique d’une activité physique adaptée selon leur discipline. Ces journées de formation sont entrecoupées par du « e-learning », permettant à chaque participant de préparer la journée suivante de formation.

Cette formation est validée par une attestation délivrée par le CROSIF, comme gage des bonnes pratiques à la construction et l’animation d’une activité physique adaptée.

Le CDOS 94 a développé un outil de recensement des associations en capacité de proposer une offre sport santé. Cet outil est destiné à être étendu à l’ensemble de l’Ile-de-France. Pouvez-vous nous présenter cet outil (objectifs, fonctionnalités, perspectives…) ?

Initié par le CDOS 94, le site Internet www.santeparlesport.fr porté par le CROSIF, offre les outils nécessaires au maillage d’un réseau sport santé efficace et pratique sur un territoire. Il s’agit d’un outil complet visant à favoriser la pratique d’Activités Physiques et Sportives (APS) régulières, encadrées, et parfois adaptées, en vue d’une meilleure santé et d’une meilleure continuité du parcours santé de chacun dans le temps.

Ainsi les pratiquants, les personnes sédentaires et celles souffrant d’une pathologie chronique y trouvent 3 outils majeurs à leur disposition :
- Une carte interactive répertoriant l’ensemble des lieux de pratique libre (circuits de randonnée pédestre, pistes cyclables, parcours santé, piscines, terrains de pétanque, city stades…)
- Un moteur de recherche référençant les associations sportives en capacité d’accueillir des publics avec des besoins spécifiques (ex : sédentaires de plus de 50 ans, diabétiques, asthmatiques…)
- Un espace « Pratiquant » privé, ou se trouvent des fiches de suivi pour évaluer les bénéfices de l’APS

Les acteurs de la santé, dans le cadre d’une prescription ou d’une recommandation de pratique d’APS comme thérapie non-médicamenteuse, ont aussi accès à ces mêmes outils devant faciliter la recherche d’une structure pouvant accueillir leurs patients. Ils disposent également d’une bibliothèque incorporant de nombreux travaux de recherche sur les bienfaits de l’APS sur la santé, des présentations de spécialistes à l’occasion de colloques sport-santé, et des fiches d’aide à la prescription d’APS.

Pour les associations impliquées dans le domaine de la santé par le sport, le site est un outil de communication majeur pour faire connaître leurs activités au plus grand nombre. Le référencement est gratuit et passe par le remplissage d’un questionnaire portant à la fois sur l’activité du club (contenus des séances, diplômes des encadrants…) et sur leurs connaissances médicales. Un système de contrôle poussé a été élaboré pour éviter tout problème, et des mises à jour des fiches sont faites tous les ans.

Actuellement le site est lancé sur le Val-de-Marne avec toutes ses fonctionnalités, et les associations s’inscrivent au fur et à mesure alimentant ainsi le moteur de recherche. Les autres départements d’Ile-de-France peuvent désormais eux aussi alimenter le moteur de recherche, la carte interactive et les autres articles départementaux tels que les « Ressources Clubs » et les « Contacts » par exemple. Le 93 et le 78 sont les deux prochains départements à développer l’outil sur leur territoire en cette fin d’année.

Enfin, il y a peut-être d’autres points auxquels nous n’avons pas pensé et que vous souhaitez évoquer ?

5 actions viennent effectivement compléter la thématique sport santé :


- L’action « Sentez-vous sport » : Initié par le CNOSF, ce dispositif a pour objectif de réunir tous les franciliens autour du sport, quel que soit l’âge, la condition physique et le niveau de handicap. Pour communiquer sur le retour au bien-être et à la pratique sportive tout en répondant aux enjeux de santé publique et ainsi diminuer les dépenses de santé. Pour 2015, le CROSIF prévoit de faire cette action sur le parvis de la Défense, dans la semaine du 12 au 20 septembre 2015.

- L’action « Animations sport santé en centre commercial » : Cette action a pour objectif de sensibiliser le Grand Public sur le sport santé en Ile-de-France. Un pôle « initiations sportives » sera animé par les comités départementaux de plusieurs disciplines ; et un pôle « santé » constitué d’un stand nutrition et d’un stand animé par un médecin conseil sensibilisé à la thématique sport santé. Une première animation aura lieu au centre commercial d’Evry 2 (Essonne) du 21 au 24 janvier 2015 ; et une deuxième animation prévue au centre commercial de Villiers en Bière (Seine et Marne) prévue pour la mi-juin 2015.

- L’action « Ascension pour la vie » : Cette manifestation qui s’est déroulée le mercredi 29 octobre 2014 dans le quartier de Montmartre, lors de la journée mondiale de lutte contre l’Accident Vasculaire Cérébral, avait pour objectifs de sensibiliser le Grand Public sur les risques et les symptômes d’un AVC, et de prouver qu’après un AVC, les capacités mentales et physiques pouvaient être préservées. L’organisation de cet évènement fut l’ascension de la butte Montmartre par un cortège composé de victimes d’un AVC, de personnel médical, d’enfants d’associations locales et de partenaires. Cette ascension fut une réussite et nous prévoyons de la reconduire pour l’année 2015.

- L’action « Sport en Filles » : Cette animation sensibilise les jeunes filles de quartiers, aux bienfaits d’une pratique physique et sportive. Cette action est menée pour ce public car il est le plus exposé au risque d’obésité. Par ailleurs, une initiation leur est proposée afin d’apprendre les gestes de premiers secours.

- L’action « Sport en milieu carcéral » : Cette dernière action a pour but de contribuer au bien-être et à l’insertion par le sport des personnes détenues.

Dernière mise à jour le 15 décembre 2014

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact