Chiffres clés de l’homophobie dans le sport

Imprimer

Retour sur quelques études relatives aux discriminations homophobes dans le domaine du sport.

Source : étude réalisée sur demande du Paris Foot Gay auprès de 363 joueurs de Ligue 1, Centres de formation et joueurs amateurs

- La principale discrimination dans le football professionnel est l’homophobie. Le constat est plus important dans les centres de formation
- 41% des joueurs professionnels et 50% des joueurs de centres de formation ont exprimé une opinion hostile à l’homosexualité
- L’homosexualité est un tabou chez 63% des joueurs professionnels et chez 74% des jeunes joueurs

Source : étude réalisée sur demande de la DRJSCS Aquitaine auprès de 922 sportifs de 23 disciplines en 2010/2011

- 50,6% des sportifs hommes ont déclaré une attitude négative ou ambigüe envers les gays
- Plus les hommes s’identifient comme sportifs plus ils sont homophobes
- Les sportifs pratiquant un sport « dit masculin » sont les plus négatifs envers les homosexuels
- Les sportifs en compétition sont plus homophobes que les sportifs qui ont une pratique en loisirs
- Les sportifs inscrits dans les filières haut niveau sont aussi plus intolérants vis-à-vis de l’homosexualité
- Plus les hommes connaissent des personnes homosexuelles plus ils sont tolérants
- Les sportives sont plus hostiles aux gays qu’envers les lesbiennes mais dans des proportions moindres en comparaison avec les sportifs hommes
- Les sportives sont plus tolérantes envers les homosexuels quand elles ont des amis homosexuels
- Aucun effet par rapport au niveau de pratique ou du type de sport
- L’homophobie dans le sport reste un sujet tabou.

Source : Observatoire des incivilités de la Fédération Française de basket-ball, période octobre 2014 à Avril 2015

- 21 actes à caractère homophobe, à l’encontre d’arbitres (12), de joueurs (6), autres (3)
- 15 des incivilités se sont produites sur un match masculin, 6 sur un match féminin
- 16 chez les Seniors, 3 chez les U20, 1 chez les U18, 1 chez les U15
- 6 au niveau départemental, 9 au niveau régional, 6 au niveau national
- 15 actes se sont déroulés pendant la rencontre, 6 après la rencontre.

Source : étude sur l’homophobie dans le sport en Seine-Maritime depuis novembre 2014

- 41% des entraîneurs de groupes masculins ont déclaré des opinions très positives envers les gays
- 66% des entraîneurs de groupes féminins ont déclaré des opinions très positives envers les lesbiennes
- Selon les entraîneurs des garçons, ce sont les sportifs les plus hostiles aux homosexuels

Dernière mise à jour le 11 décembre 2015

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Laura Flessel
Accéder à l’espace presse

Portail ministériel d’information sur les associations et la politique associative de l’État, guide d’informations pratiques et base documentaires. Créer votre association - Guides pratiques, etc.
Découvrir le site Associations.gouv.fr

Priorité Jeunesse : les études, les formations, le logement, le travail, la santé, la mobilité international, des informations pour répondre à vos questions.
Découvrir le site Jeunes.gouv.fr

Restons en Contact