www.sports.gouv.fr
01. Qu’est-ce que le sport professionnel
jeudi, 25 avril 2013

Le modèle d’organisation du sport français est unitaire. Il n’y a pas de séparation entre le sport amateur et le sport professionnel. La notion de sport professionnel recouvre en fait des réalités dont il n’est pas toujours aisé de donner une définition, un contenu et un périmètre précis.

Deux approches peuvent être identifiées :

- La première permet d’appréhender le sport professionnel comme une branche du sport fédéral. Lorsque l’activité fédérale englobe un secteur de pratique professionnelle, la fédération en fixe généralement les contours en précisant quelles sont les compétitions ouvertes aux professionnels et en qualifiant de sportifs professionnels les sportifs y participant. Ceux-ci, dans ce secteur, sont majoritairement des salariés. C’est aujourd’hui le modèle dominant. On le retrouve dans les sports collectifs : basket-ball, cyclisme foot-ball, handball, hockey sur glace e rugby volley-ball..

- La seconde s’attache à identifier les sportifs qui évoluent au plus haut niveau de leur discipline et qui vivent des revenus issus leur pratique sportive (souvent en tant que travailleurs indépendants : (rémunération de leur participation à des compétitions, contrats de sponsoring et de partenariat)) sans appartenir à un secteur professionnel déterminé comme tel par le cadre fédéral : golf , natation, tennis, tennis de table.

L’Etat intervient dans le domaine du sport professionnel par la « régulation » :

- une régulation juridique par l’encadrement des structures qui régissent le sport professionnel tant au niveau local qu’au niveau fédéral et l’adaptation des législations fiscale, sociale et du travail liées à la professionnalisation de la pratique sportive.

- une régulation économique qui conduit à l’encadrement du régime des subventions publiques, à la mise en place d’un contrôle de gestion des clubs professionnels, à la fixation des conditions de retransmissions et de commercialisation des droits d’exploitation audiovisuelles des compétitions sportives ; à la réglementation de l’exercice de la profession d’agent sportif.

- Les structures nationales qui régissent le sport professionnel : les ligues professionnelles

- Les structures locales : les sociétés sportives ou clubs professionnels

- Le soutien financier des collectivités territoriales aux clubs professionnels

- La formation au sein des clubs professionnels

- L’exercice de la profession d’agent sportif

- Les droits de retransmissions audiovisuelles des compétitions

- La retransmission des événements sportifs d’importance majeure.