www.sports.gouv.fr
90. Équipements sportifs structurants du Grand Paris
lundi, 10 juin 2013
img

Pour faire du sport un élément structurant dans la construction du Grand Paris, David DOUILLET, Ministre des sports et Maurice LEROY, Ministre de la Ville en charge du Grand Paris, ont chargé l’inspection générale de la jeunesse et des sports et le conseil général de l’environnement et du développement durable d’une mission sur le Grand Paris du sport, en étroite association avec le Préfet de Région.

Le sport est un vecteur essentiel de cohésion sociale et de développement économique. Il est un facteur majeur de l’attractivité du territoire. Le sport est au cœur de la société, il mérite d’être au cœur des grandes politiques publiques.

Le Grand Paris peut devenir l’une des premières métropoles sportives du monde, avec une identité forte et une visibilité incontournable sur la scène européenne et internationale.

Pour faire du sport un élément structurant dans la construction du Grand Paris l’inspection générale de la jeunesse et des sports et le conseil général de l’environnement et du développement durable ont été chargés d’une mission sur le Grand Paris du sport, en étroite association avec le Préfet de Région.

Cette mission s’inscrit dans la continuité de l’étude sur les besoins en termes d’équipements sportifs structurants commandée par les deux ministres et dont les résultats consultables sur le site Internet du ministère des sports ont été présentés aux membres du Comité de Pilotage du Grand Paris (Région, Ville de Paris, AMIF, Paris Métropole, CNOSF, AIGP) le 20 juillet dernier. Elle revêt quatre objectifs :

- proposer des réponses concrètes aux disparités territoriales et aux inégalités sociales en matière d’accès à la pratique sportive. Il s’agit notamment d’établir des préconisations visant à intégrer les besoins en matière d’équipements sportifs et de déplacement des pratiquants dans les projets d’urbanisme conduits dans le cadre du Grand Paris ;

- analyser les besoins du Grand Paris en matière de grandes infrastructures sportives, en prenant aussi bien en compte les infrastructures existantes que les projets en cours. Il s’agit de déterminer si cette offre est suffisante pour l’organisation des événements sportifs indispensables au rayonnement international du Grand Paris, y compris dans l’éventualité d’une future candidature française aux Jeux olympiques et paralympiques d’été ;

- identifier, dans la continuité du diagnostic établi par l’étude sur les équipements structurants du Grand Paris, les conditions nécessaires à l’émergence de clubs sportifs de niveau européen et des infrastructures essentielles à leur développement, en travaillant en lien avec les acteurs politiques, économiques et sportifs susceptibles d’être intéressés par un tel projet ;

- accompagner le Comité National Olympique et Sportif Français dans sa démarche pour créer, au sein du Grand Paris, un Pôle d’Excellence Sportive, complémentaire de l’INSEP, destiné à regrouper en un même lieu les sièges de fédérations sportives, des structures de formation et de recherche, des entreprises, ainsi que des équipements sportifs, dans le but de créer des synergies inédites et de poser les fondements d’un nouveau modèle économique pour le sport français.

Télécharger le rapport
Télécharger la synthèse