www.sports.gouv.fr
Mode d’intervention prioritaire : les emplois CNDS
jeudi, 13 juin 2013

Le Centre National de Développement du Sport (CNDS) doit viser la création d’emplois permettant aux jeunes un accès au monde professionnel par le champ du sport. Ces créations doivent s’inscrire au cœur du projet associatif, autour de deux objectifs prioritaires pour 2013 :

Le montant global du soutien à l’emploi sportif, au sein de la part territoriale, devra être a minima maintenu en 2013 au niveau de la moyenne des 4 dernières années.

Ainsi le moyen d’intervention financier à privilégier en 2013 parmi les modes d’intervention classiques possibles est le dispositif « Emploi CNDS » plus particulièrement au profit de jeunes diplômés.

La stratégie régionale en matière d’emploi fera l’objet d’un examen spécifique au sein de la commission territoriale. Un renforcement de ce moyen d’intervention devra être mis en œuvre sur la période 2013-2016 dans chaque région. L’objectif étant d’aider à la création de 600 nouveaux emplois sur le territoire national sur 4 ans (+ 23,5% par rapport à 2012). Le montant des crédits affectés à l’emploi par les commissions territoriales sera donc calculé en fonction des besoins estimés, d’une part, pour financer les engagements de soutien à l’emploi en cours (plan sport emploi et emplois à forte utilité sociale ou territoriale) et, d’autre part, pour soutenir la création de nouveaux emplois au sein des structures sportives locales, départementales ou régionales, ou portées par des groupements d’employeurs légalement constitués (exclusivement pour les actions menées au bénéfice des associations sportives agréées).

L’aide à l’emploi dénommée « emploi CNDS », mobilisée pourra être dégressive (12 000 €, 10 000 €, 7 500 €, 5 000 €) ou non dégressive (12 000 € par an pour une durée maximale de quatre ans, qui ne pourra être renouvelée qu’après évaluation) dans le cas des emplois dont les objectifs de développement ne permettent pas d’obtenir l’accroissement des ressources propres de l’employeur associatif.

Le fonctionnement des Centres de ressources et d’information des bénévoles (CRIB) pourra âtre soutenu dans ce cadre pour l’aide qu’ils apportent aux associations sportives dans le cadre des orientations définies dans cette directive.