www.sports.gouv.fr
7e édition de Savoir Nager, entre prévention et accès à la culture de l’eau
vendredi, 4 juillet 2014

L’enquête Noyades 2012 de l’Institut de Veille Sanitaire relève un nombre de 1238 noyades pour l’année d’étude, dont 497 mortelles pour des enfants de 6 à 13 ans. Pour l’Association nationale de la prévention des accidents en piscine, ce sont les trois quarts des enfants qui ne savent pas nager lors de leur entrée en 6ème.

Devant ces constats, le Ministère des Sports mène une action répondant à un double enjeu : celui de la prévention des risques de noyade mais également celui de l’accès pour tous à la culture de l’eau et aux activités aquatiques.

Pour la 7ème édition, il met en place en partenariat avec la Fédération Française de Natation et le Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques l’opération « Savoir Nager ». Organisé sur plus de 150 sites, ce dispositif permettra durant l’été à plus de 7000 enfants de 6 à 12 ans de bénéficier gratuitement de 15 séances d’une heure encadrées par des maîtres nageurs professionnels.

Depuis 2008 et la création de « Savoir Nager », 20 000 enfants ont déjà bénéficié de ce programme d’apprentissage durant les 300 000 séances déjà organisées. L’objectif de cette opération est d’offrir aux enfants le bagage essentiel qui leurs permette d’assurer leur propre sécurité en milieu aquatique et de pratiquer les activités aquatiques en tout sécurité. Elle s’appuie largement sur la capacité de coopération entre les collectivités territoriales, les associations, les fédérations impliquées et les services de l’Etat.

Synthèse de l’opération « SAVOIR- NAGER » :


- Un stage d’apprentissage de la natation de minimum 15 séances d’une heure ; à raison d’une séance par jour sur, au moins, 5 jours par semaine.

- Le groupe doit être constitué de 8 enfants minimum à 12 enfants maximum ne sachant pas nager.

- Les enfants doivent être âgés de 6 à 12 ans.

- Les cours sont gratuits pour les enfants, hors coût de licence/assurance fixé à 15 euros (somme identique sur l’ensemble du territoire).

- Les séances de natation sont dispensées par un professionnel. Sans que cela soit exclusif, la priorité doit être donnée aux populations en difficultés sociales ou demeurant en zone rurale

Contact presse :

Service de presse de Mme Najat VALLAUD-BELKACEM – 01 42 75 88 16 - sec.presse@fvjs.gouv.fr

Service de presse de M. Thierry BRAILLARD - 01 40 45 94 47 – presse-cabinet@sports.gouv.fr