www.sports.gouv.fr
Renforcer la prévention et la lutte contre la violence dans les stades et à leurs abords‏
jeudi, 25 septembre 2014

A l’issue d’une rencontre qui s’est tenue ce soir au Ministère de l’Intérieur, MM. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, Patrick KANNER, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Thierry BRAILLARD, Secrétaire d’Etat aux sports, Noël LE GRAET, Président de la Fédération Française de Football, et Frédéric THIRIEZ, Président de la Ligue de Football Professionnel, ont décidé de plusieurs mesures d’application immédiate pour renforcer la prévention et la lutte contre la violence dans les stades et à leurs abords

- Les pouvoirs publics feront pleinement usage de leurs prérogatives pour éviter la réitération de violences dans ou aux abords des stades, notamment par un recours accru aux mesures d’interdiction de stade, et si besoin d’interdiction de déplacement des supporters. Une circulaire du Ministre de l’Intérieur va d’ailleurs rappeler aux préfets leurs prérogatives en la matière ;

- Le nouveau fichier de prévention et des atteintes à la sécurité publique (P.A.S.P.), qui permet notamment de suivre les faits de violence de certains supporters sur l’ensemble du territoire, sera mobilisé pour alimenter les procédures administratives d’interdiction de stade en permettant d’établir le « comportement d’ensemble » justifiant de telles mesures ;

- Des échanges de bonnes pratiques seront conduits avec d’autres pays européens, pour favoriser un accueil fluide et sécurisé des supporters visiteurs dans les stades ;

- Il sera davantage fait recours au déplacement encadré des supporters pour les matches dits « à risques » ;

- Afin de responsabiliser davantage les clubs, une réflexion associant les pouvoirs publics et la Ligue sera engagée sur la question de la répartition des coûts du service d’ordre entre le club visiteur et le club hôte, que seul ce dernier supporte actuellement ;

- Les clubs sont invités à tirer pleinement parti des travaux conduits sous l’égide de la Ligue sur les conditions dans lesquelles les abonnements des supporters violents peuvent être résiliés ;

- La coopération en matière de prévention sera renforcée avec l’ensemble des acteurs.

Une convention a été signée entre les ministères concernés et la FFF sur le volet football amateur. Le Gouvernement et les instances du football français tiennent ainsi à rappeler leur entière détermination, dans un esprit de responsabilité collective, à lutter contre les comportements qui portent atteinte à l’ordre public et entachent les valeurs portées par le sport. Il s’agit de prévenir les actes d’incivilités et de délinquance, et de parfaire la gestion des matches dits « à risques », tant au sein du football professionnel que dans le monde amateur.