www.sports.gouv.fr
Budget 2015 sports, jeunesse et vie associative pour une jeunesse qui s’engage, une France qui rayonne
vendredi, 7 novembre 2014

Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, salue le vote des députés sur la partie sports, jeunesse et vie associative du Projet de loi de finances 2015. Ce projet de loi reflète pleinement les priorités politiques du gouvernement.

Par l’emploi, la mobilité internationale, la formation, l’engagement, le plein exercice de leur citoyenneté, nous voulons donner aux jeunes les moyens de leur émancipation et de leur épanouissement.

10 000 jeunes en service civique de plus en 2015

Pour cela, nous faisons un effort particulier sur les emplois d’avenir et sur le service civique. Suite à une proposition des parlementaires acceptée par le gouvernement, nous porterons ainsi de 40 000 (prévu initialement au PLF) à 45 000 le nombre de volontaires engagés dans le dispositif en 2015. Soit une progression notable de 10 000 jeunes par rapport à l’année 2014 et 150 millions d’euros hors crédits européens qui y seront affectés. Cette montée en charge nous permettra d’atteindre la cible de 100 000 volontaires en 2017, sur laquelle s’est engagé le président de la République.

Nous poursuivons par ailleurs notre soutien à la vie associative et à l’éducation populaire.

La vitalité associative participe autant à la cohésion de notre pays qu’au dynamisme de notre économie.

Aussi, les crédits dédiés à la structuration de l’emploi associatif et au soutien des projets associatifs (34 M d’€) sont globalement préservés, et le gouvernement a émis un avis favorable à l’amendement parlementaire visant à relever au niveau de 2014, les crédits du fonds de développement de la vie associative (+520 000 €).

Avec Thierry BRAILLARD, secrétaire d’état aux sports, nous saluons le budget dédié aux sports qui demeure à périmètre constant, un budget égal à celui de 2014 (avec 229 millions d’euros auxquels s’ajoutent les 270 millions d’euros du CNDS).

Ce budget servira notamment l’accueil de grandes compétitions sportives, comme la pratique quotidienne, en particulier le développement de la pratique sportive des publics les plus éloignés (femmes, personnes handicapées, habitants des zones urbaines sensibles). Il permettra de renforcer aussi l’emploi et la formation avec 4300 emplois d’éducateurs sportifs dans les clubs et le doublement du nombre d’apprentis d’ici 2017.

Contact presse : Mirabelle JUY, conseillère presse Patrick KANNER : 01 49 55 34 67

Anouk PAUMARD, Conseillère presse Thierry BRAILLARD : 01 40 45 90 45