www.sports.gouv.fr
Lancement du comité stratégique de la filière Sport consacré aux équipements et événements sportifs
vendredi, 24 avril 2015
img

Les entreprises françaises démontrent sur tous les segments de l’économie du sport un savoir-faire et une expertise reconnus : matériel sportif, équipements, gestion des infrastructures, organisation évènementielle, billetterie, ou encore architecture, BTP, énergie, transports, gestion des flux, sécurité, économie numérique. Le marché représente près de 60 000 emplois (hors pratique sportive) et un chiffre d’affaires de 35 milliards d’euros par an.

Dans les cinq prochaines années, les multiples grands évènements sportifs internationaux (GESI) accueillis en France, au premier rang desquels l’Eurobasket 2015, l’Euro 2016 et l’ensemble des rendez-vous sportifs récurrents comme Roland Garros ou le Tour de France seront une vitrine de l’excellence française en la matière. A cet égard, le marché mondial des GESI, qui représente près de 50 milliards d’euros par an, constitue une opportunité majeure de développement.

La croissance de la demande sportive mondiale, notamment dans les pays émergents, ouvre en outre des opportunités très significatives à l’export pour les entreprises françaises, tant en matière d’équipements que d’offre de services.

Afin d’accompagner cette dynamique et le projet de candidature française aux JO 2024, les ministres Emmanuel Macron, Patrick Kanner, Thierry Braillard et Matthias Fekl ont décidé de mettre en place un comité stratégique de filière. Son animation a été confiée à Olivier Ginon, président de GL Events, leader européen de l’événementiel, qui sera chargé, à la tête du CSF Sport de proposer, avant la fin de l’année, un contrat stratégique de filière contenant des propositions concrètes pour développer les atouts des entreprises françaises de l’économie du sport.

PHOTOS H. HAMON, MVJS