www.sports.gouv.fr
Combattre les discriminations doit être pour chacun d’entre nous une vigilance au quotidien
vendredi, 11 décembre 2015
img

Cette lutte est d’ailleurs l’un des socles du plan ministériel « Citoyens du sport » avec le lancement d’une série de campagnes de lutte contre les discriminations dont la première est consacrée à l’homophobie.

Cependant, aucune politique publique ne sera aussi efficace que la prise de conscience individuelle : nous sommes tous potentiellement responsables de la propagation des stéréotypes homophobes, sexistes ou racistes sur lesquels se fondent les discriminations. Alors faisons cet effort sur nous-mêmes, bannissons les remarques homophobes, chassons les préjugés, refusons d’être les relais d’idéologies réactionnaires, par négligence, par paresse intellectuelle, par humour douteux, par effet de groupe, ou tout simplement par ignorance.

Derrière les gestes et les mots de la vie ordinaire, l‘enjeu est de taille. La cohésion nationale est fragilisée par les expériences répétées de mépris, de stigmatisation, d’injustice. Face à cet enjeu, le sport peut véhiculer le meilleur comme le pire. Nous voulons résolument que le sport soit le lieu du meilleur, c’est-à-dire de la fraternité, de la tolérance, du respect des valeurs républicaines.

Les sportifs, modèles pour les jeunes et eux-mêmes citoyens du sport se sont mobilisés pour donner leur coup de sifflet contre l’homophobie. Nous espérons qu’ils seront encore plus nombreux pour les campagnes autour de la prise en compte du handicap en novembre 2015, du sexisme puis du racisme en mars 2016.

A leurs côtés, unissons-nous tous pour porter ce message : les discriminations n’ont pas leur place dans le sport.

Alors prêts à relever le défi avec nous ?

A vos marques, prêts, sifflez !