www.sports.gouv.fr
La France défend la spécificité du sport au sein de l’Union européenne
mercredi, 8 juillet 2015

M. Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat aux Sports auprès de M. Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a participé les lundi 6 et mardi 7 juillet 2015 au Luxembourg, à une réunion informelle du Conseil Européen des ministres des sports.

Le secrétaire d’État a indiqué que la France souhaite renforcer la reconnaissance de la nature spécifique du sport dans les politiques de l’Union Européenne compte tenu de sa dimension sociale, culturelle et éducative. « Il me paraît prioritaire de réfléchir à la manière dont nous tous, en tant que responsables publics au sein des Etats membres et de la Commission, impliqués dans la conception et la gestion des politiques sportives, nous pourrions construire un agenda partagé, à l’échelle européenne, avec le mouvement sportif, qui nous permettrait de traiter des sujets capitaux pour l’avenir du sport tels la formation des sportifs professionnels, la régulation des flux financiers au sein du sport professionnel  » a ainsi déclaré Thierry BRAILLARD.

Cette initiative du secrétaire d’Etat aux Sports pour réaffirmer la spécificité du sport a été soutenue par plusieurs de ses homologues lors de la réunion informelle du Conseil. La présidence luxembourgeoise s’est engagée à assurer un suivi de ce sujet dans le cadre de sa présidence.

Dans le prolongement de cette démarche, Thierry BRAILLARD a organisé une première réunion de travail sur le dispositif des « joueurs formés localement » (JFL) qui illustre la prise en compte de la spécificité sportive appliquée à la liberté de circulation.

Lors de la réunion informelle du Conseil, les échanges ont également porté sur la lutte contre le dopage « un enjeu important en raison de ses répercussions sur le monde sportif, les sportifs eux-mêmes ainsi que sur nos sociétés  », le secrétaire d’État a rappelé à ses homologues qu’ « on ne peut faire face à cet enjeu qu’au niveau international, en établissant et en faisant respecter des règles communes et avec une volonté de lutter contre le dopage, partagée entre le mouvement sportif et les États, notamment les États membres de l’UE.  ».

Contact presse :

Service de presse de M. Thierry BRAILLARD / 01 40 45 94 47 / presse-cabinet@sports.gouv.fr