www.sports.gouv.fr
Assises Nationales des métiers du sport et de l’animation : « Développer ensemble l’emploi et la formation au cœur des territoires »
jeudi, 17 septembre 2015

C’est dans une démarche de coopération et de dialogue que se sont tenues les 14 et 15 septembre 2015 au CREPS PACA à Aix-en-Provence, les Assises Nationales des métiers du sport et de l’animation sur le thème : « développer ensemble l’emploi et la formation au cœur des territoires », avec le concours du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et en collaboration avec les commissions paritaires nationales de l’emploi et de la formation de l’animation et du sport.

Ces assises se sont déroulées sous le double parrainage de Madame Pascale Gérard présidente de la commission formation professionnelle de l’Association des Régions de France (ARF), vice-présidente du Conseil régional PACA et de Monsieur Jean-Marie Marx, président du Conseil National, de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelles (CNEFOP).

Ces assises ont réuni plus de 250 participants, représentants des collectivités locales, des associations, des fédérations sportives, employeurs et salariés des branches professionnelles ainsi que des personnels des services et établissements du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Elles ont permis de partager des bilans et de tracer des perspectives sur l’emploi et la formation professionnelle dans les secteurs du sport et de l’animation.

Les professionnels des secteurs de l’animation et du sport contribuent au quotidien à tisser du lien social, à développer la pratique sportive dans les quartiers, à assurer la continuité éducative entre l’école et les temps de loisirs dans le cadre des actions engagées par les collectivités locales. Ces assises ont mis en lumière la diversité, la complémentarité et la richesse des actions conduites en matière d’emploi et de formation par les différents acteurs dans ces secteurs. Elles ont été l’occasion de réfléchir à l’évolution des formations mises en œuvre par le Ministère, par les branches professionnelles et les mouvements associatif et sportif pour développer la qualification.

« La mobilisation pour l’emploi est une priorité du gouvernement et les métiers de l’animation et du sport, dans leur diversité, offrent aujourd’hui de réels débouchés professionnels pour les jeunes », a rappelé le secrétaire d’État aux Sports, Thierry BRAILLARD, lors de son discours d’ouverture en séance plénière des assises. « De manière constante depuis plusieurs années, environ 80% des diplômés, 6 mois après l’obtention de leur diplôme, occupent un emploi, au moins à temps partiel, en relation directe avec la formation suivie. »

Le secrétaire d’Etat a rappelé que cette dynamique portée par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et par l’ensemble des partenaires, s’inscrit dans un plan d’action pour le développement des métiers du sport et de l’animation qui comprend trois objectifs :

- Rendre plus cohérentes et lisibles les formations aux métiers du sport et de l’animation ;

- Encourager le recours aux emplois qualifiés dans les branches de l’animation et du sport en renforçant l’attractivité des métiers ;

- Améliorer la qualité du service rendu aux usagers.

Les participants ont tracé des pistes concrètes pour soutenir mieux encore l’emploi qualifié, pour développer la qualité des formations adaptées aux besoins des publics et des territoires, pour sécuriser les parcours vers l’emploi, pour accompagner l’entreprenariat et les nouvelles formes emplois.

Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat aux Sports se réjouissent de l’engagement de l’ARF, des branches professionnelles du sport et de l’animation, du CNAJEP et du CNOSF ainsi que de la Fédération nationale des centres de formation d’apprentis sport animation tourisme qui ont signé avec l’Etat le même jour, à Aix-en-Provence, un protocole national visant à développer l’apprentissage dans les métiers du sport et de l’animation. « Recruter un apprenti, c’est lui ouvrir la porte du monde du travail et lui permettre d’obtenir une qualification ».