www.sports.gouv.fr
Déplacement de Thierry Braillard en Haute-Corse à l’occasion des commémorations du drame de Furiani
jeudi, 5 mai 2016
img

Thierry BRAILLARD, Secrétaire d’État chargé des Sports, s’est rendu les 4 et 5 mai en Haute-Corse à l’occasion des commémorations du drame de Furiani survenu le 5 mai 1992.

Le 5 mai 1992 avait lieu la plus grande catastrophe qu’a connu le sport français. L’effondrement d’une tribune du stade Armand Cesari à Furiani faisait 18 morts et plus de 2300 blessé 24 ans après, le traumatisme est encore fort dans la mémoire des Français.
« Le 5 mai 1992, ce n’est pas Bastia, ce n’est pas la Corse, c’est la France qui a été meurtrie. La mémoire de la République doit traiter de la façon la plus égalitaire tous les territoires qui la composent » a déclaré Thierry BRAILLARD.

Pour que la reconnaissance nationale du drame de Furiani reste entière et dans le prolongement de l’accord conclu entre l’État, les instances du football français, et le collectif des victimes de Furiani en juillet 2015, Thierry BRAILLARD, accompagné de Noel LE GRAET, le président de la Fédération française de football, et Didier QUILLOT, le Directeur Général de la Ligue de Football Professionnel (LFP), se sont rendus en Haute-Corse les 4 et 5 mai à l’occasion des différentes commémorations de la tragédie.

Cet accord inclut 4 grandes avancées concrètes de l’Etat sur le sujet :

Le Secrétaire d’Etat aux Sports a rappelé la priorité du devoir de commémoration : « La FFF et la LFP se sont engagées à ce que le samedi 5 mai 2018, aucun match n’ait lieu au niveau national. De la même façon, il y aura tous les 5 mai une commémoration nationale…. Furiani, plus jamais ! »

À l’occasion de cette visite officielle, Thierry BRAILLARD a rencontré des bénéficiaires des politiques publiques sportives initiées par l’État pour soutenir les structures sportives locales et assurer la mobilisation de l’ensemble du territoire national autour de l’accueil des grands événements sportifs tel que l’Euro 2016. Il a entamé son déplacement mercredi 4 mai par une présentation à Bastia du dispositif SESAME, initié dans le cadre du plan gouvernemental « Citoyens du Sport ».
Ce dispositif a pour objectif d’offrir à des jeunes de 16 à 25 ans rencontrant des difficultés d’insertion sociale ou professionnelle un parcours de formation professionnelle individualisé dans les métiers du sport et de l’animation.

Il s’est ensuite rendu au Musée de Bastia afin d’assister à une présentation des initiatives labellisées « Tous Prêts » dans le cadre de la mobilisation populaire autour de l’Euro 2016. Ce dispositif organisé conjointement par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et la Fédération Française de Football vise à accorder 20 000 places sociales à des jeunes pour assister à des matchs de l’Euro 2016.

Il a également participé à un temps d’échange et de dialogue sur les actions menées par le Ministère des Sports avec le mouvement sportif Corse.

Enfin, le Secrétaire d’Etat aux Sports est intervenu au congrès annuel de l’Union des Journalistes de Sport en France. L’UJSF, créée en 1958, œuvre pour le respect des droits essentiels à l’accomplissement de la mission des journalistes dans le monde du sport et à la défense de leurs libertés de travail.

Actuellement, l’UJSF regroupe 3100 adhérents, tous journalistes professionnels, répartis en 18 sections régionales.


Une journée sans foot en hommage aux victimes... par LCP