www.sports.gouv.fr
Lancement de l’Euro 2016
mercredi, 8 juin 2016

Dans deux jours, et jusqu’au 10 juillet prochain, la France aura l’honneur d’accueillir l’Euro 2016 de football. Les yeux du monde entier seront rivés sur notre pays avec 7 milliards de téléspectateurs en audience cumulée.

L’Etat sera au rendez-vous pour soutenir les organisateurs dans le bon déroulement de l’Euro 2016.

Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat chargé des Sports, l’ont confirmé ce jour en Conseil des ministres, avec l’appui de l’ensemble des ministres concernés.

L’Euro, un événement sous haute sécurité :

L’Euro bénéficiera d’un appui majeur des forces de sécurité intérieure, de l’autorité judiciaire et des services sanitaires pour que les stades, les fans zones, les vecteurs et les infrastructures de transports bénéficient du plus haut niveau de sécurité. Pas moins de 72 000 policiers et gendarmes seront mobilisés, auxquels s’ajouteront 5200 personnels de la sécurité civile ainsi que 13 000 agents de sécurité privée.

L’Euro, une opportunité essentielle au service de la croissance et de l’emploi :

L’Etat s’est pleinement mobilisé pour maximiser l’impact économique de l’Euro (1.2 milliard d’euros de surcroît d’activité pour l’Etat et les entreprises, selon une étude prévisionnelle du Centre de l’économie et du droit du sport) :

L’Euro, une grande fête populaire :

Le programme « Tous Prêts » encourage les animations menées par des associations, des clubs sportifs et des collectivités territoriales autour de l’Euro, qui s’inscrivent dans une démarche éducative, citoyenne et durable. En distribuant 20 000 places sociales aux meilleures initiatives, l’Etat permet au plus grand nombre d’assister à plusieurs matches de l’Euro.

Près de 3 300 places sociales ont également été distribuées dans le cadre l’opération du « 11 Tricolores », au cours de laquelle 11 personnalités du monde sportif et de la société civile ont mis en valeur différentes thématiques autour de l’Euro, comme l’emploi ou la santé.

Enfin 6 000 cartons bleus ont été distribués et après tirage au sort, 1872 jeunes lauréats en ont bénéficié, en récompense de leur fair-play et leur attitude respectueuse sur le terrain.

L’Euro ne sera pas sans lendemain :

L’Euro a permis à la France de se doter de l’un des parcs les plus modernes d’Europe, avec 9 stades neufs ou rénovés. Les travaux de rénovation et de reconstruction de ces enceintes ont soutenu la filière du bâtiment et des travaux publics lorsque celle-ci subissait les plus forts effets de la crise.

L’héritage de l’Euro s’exprimera aussi en termes de développement de la pratique du football en France, avec une hausse attendue de ses licenciés et des conséquences sur l’encadrement dans les clubs sportifs, l’augmentation du nombre de jeunes pratiquants et la pratique féminine.

Enfin, les villes hôtes vont bénéficier des retombées médiatiques de l’événement avec une exposition exceptionnelle.

La réussite de cet événement renforcera l’expertise de la France en termes de grands événements sportifs et sa légitimité à porter une candidature gagnante pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Contacts presse :