www.sports.gouv.fr
Surveillance du marché des paris sportifs de l’EURO 2016
vendredi, 24 juin 2016
img

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports s’est rendu au siège de l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (Arjel) ce mercredi 22 juin 2016, Cet organisme est chargé de mettre en place des moyens de régulation, d’information et de contrôle pour protéger les joueurs, prévenir de l’addiction au jeu et lutter contre la fraude.

Le marché des paris sportifs et du jeu en ligne ne cesse de croître depuis quelques années et les chiffres sont probants. Depuis le début de l’EURO 2016, on compte déjà plus de 130 millions d’euros en mises cumulées et selon l’UEFA, près de 60 milliards d’euros sont attendus sur la compétition à un niveau mondial.

Les paris truqués, reconnus aujourd’hui comme une addiction, représentent un véritable danger pour le sport et pour ses valeurs. C’est en réponse à ce danger que la France a mis en place un niveau de coopération nationale inédit, avec l’inauguration le 28 janvier dernier, d’une plateforme nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives. Cette plateforme permet, dans un délai très bref, de partager de manière sécurisée des informations sensibles concernant d’éventuelles manipulations de compétitions sportives. Elle réunit l’ARJEL, le Service central des courses et jeux, le Service central de prévention de la corruption, le CNOSF, les organisateurs des compétitions sportives, la Française des Jeux et des représentants du Ministère des Sports.

De manière plus que concrète, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a pu s’assurer du bon fonctionnement du dispositif en analysant en direct la surveillance des côtes durant le match Portugal-Hongrie.

Par ailleurs, un croisement des fichiers des individus interdits de jeu avec celui des joueurs déclarés sur les sites de paris agréés a été renduit possible par la loi du 27 novembre 2015. Le même type de croisement de fichiers est d’ores et déjà envisagé dans le cadre des Jeux Olympiques 2024 auxquels la ville de Paris s’est portée candidate.

Crédits Photo : H.Hamon/Bcom MVJS