www.sports.gouv.fr
FRAUDE TECHNOLOGIQUE - La France à l’initiative pour la préservation de l’intégrité du sport
lundi, 27 juin 2016

Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat aux Sports, a tenu ce lundi 27 juin une conférence de presse relative à la lutte contre la fraude technologique dans le cyclisme, en présence de Thierry MANDON, secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, de Brian COOKSON, Président de l’UCI, de David LAPPARTIENT, Président de la FFC et de Christian PRUDHOMME, directeur du Tour de France.

Lors de cette conférence de presse, le renforcement des contrôles durant le prochain Tour de France par l’utilisation de caméra thermiques a été annoncé.

Alerté début 2016 par la révélation d’un cas de fraude détecté par l’UCI lors du championnat du monde féminin de cyclocross, Thierry BRAILLARD a créé un groupe de travail afin de renforcer les moyens de lutter contre cette nouvelle atteinte à l’intégrité du sport.

Thierry MANDON, secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche a mandaté les ressources du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), centre de recherche de renommée mondiale, pour déterminer les outils les plus pertinents mobilisables immédiatement.

Lors des derniers championnats de France de cyclisme sur route qui se sont déroulés à VEZOUL, une série de tests ont été effectués les 25 et 26 juin 2016 au moyen d’une caméra thermique haute sensibilité du CEA. Un bilan de cette première expérimentation réussie a été présenté par Vincent BERGER, directeur de la recherche fondamentale du CEA. La caméra thermique utilisée par le CEA permet de détecter un moteur placé dans un vélo, même lorsque ce moteur est à l’arrêt.

Suite à cette expérimentation, Brian COOKSON a indiqué que la technologie déployée par le CEA sera utilisée lors du prochain Tour de France afin de compléter et de renforcer les moyens de contrôle durant toute l’épreuve.

« Une fois encore, la France est à l’initiative pour la préservation de l’intégrité du sport et montre son soutien aux cotés des acteurs pour qu’il conserve toute sa crédibilité » a déclaré Thierry BRAILLARD.

Dans le domaine de la recherche, afin de développer de nouvelles solutions technologiques pour l’avenir les recherches vont se poursuivre. Au plan législatif également avec la création d’un délit de fraude sportive qui est actuellement en cours d’expertise en vue de son introduction dans un texte de loi qui sera soumis au parlement à l’automne prochain.

Contact presse :

Anouck PAUMARD, cabinet de Thierry BRAILLARD : 01 40 45 99 70 - 06 29 56 38 33