www.sports.gouv.fr
Conseil d’Administration du CNDS : l’Etat mobilisé sur tous les territoires
mercredi, 29 juin 2016

Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat aux Sports, a présidé ce 28 juin le Conseil d’Administration du Centre National de Développement du Sport (CNDS). Il y a notamment abordé l’action publique structurante menée dans les Zones de Revitalisation Rurales (ZRR) et le soutien tout particulier apporté par le CNDS au développement des infrastructures en Corse et sur les territoires ultramarins.

L’intervention du CNDS dans les territoires ruraux

Avec le plan Citoyens du Sport, le gouvernement a agi pour favoriser la pratique sportive et améliorer l’impact positif de celle-ci sur les populations fragiles, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Thierry Braillard a souligné l’action menée dans les Zones de Revitalisation Rurales (ZRR) pour améliorer et développer le rôle du sport là où par manque d’équipements, de structures associatives, par éloignement parfois, il peine à s’implanter durablement et régulièrement.

Faisant écho au Comité Interministériel à la Ruralité réuni à Privas, le 20 mai dernier, il a rappelé la nécessité de mieux adapter l’action de l’Etat aux besoins des territoires ruraux. Le CNDS est un outil important pour cette action : pour la correction des inégalités, pour montrer à toutes les populations que l’Etat n’oublie personne, aucun territoire, même éloigné des centres de pratique.

Aussi, le Conseil d’Administration a validé le principe d’une concertation, à travers un groupe de travail chargé de proposer dès le prochain CA du CNDS des pistes pour mieux adapter l’action du CNDS vers les territoires ruraux et rendre son soutien plus efficace et cohérent.

Soutien aux territoires ultramarins et à la Corse

Il a enfin abordé la mobilisation du CNDS pour répondre aux besoins des territoires ultramarins et de la Corse, qui doivent faire l’objet de projets concertés, efficient et structurants, pour que les aides soient le plus utiles possibles.

Il a rappelé la mobilisation de l’Inspection Générale qui suit actuellement son cours. Dans le cadre des discussions budgétaires 2017, des crédits supplémentaires ont été demandés pour un véritable plan de modernisation des équipements dans ces territoires.

Thierry BRAILLARD a rappelé que si les problématiques en Corse sont sensiblement différentes, il est également indispensable de renforcer l’efficacité du soutien public sur ce territoire, devant le constat de carence, notamment en équipements, confirmé par plusieurs visites sur place.

Anouck PAUMARD, cabinet de Thierry BRAILLARD : 01 40 45 99 70 - 06 29 56 38 33.