www.sports.gouv.fr
Présentation
mercredi, 29 juin 2016

Le Comité International des Jeux de la Francophonie Les Jeux de la Francophonie sont organisés par le Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), et le Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF) désigné par le gouvernement du pays hôte des Jeux.

Le CIJF

Son rôle

Il est chargé, à l’échelle internationale, de la supervision des préparatifs des éditions à venir ainsi que de la communication, de la protection des droits TV et du marketing.

Le CIJF est situé au siège de l’OIF et se compose d’un Conseil d’orientation, organe délibératif, et d’une Direction, organe exécutif du CIJF.

Le CNJF

A chaque édition des Jeux, le Comité national des Jeux de la Francophonie est chargé de l’organisation générale de l’évènement au niveau national.

Les autres organisateurs

Le CIJF et le CNJF sont soutenus dans l’organisation des compétitions sportives, des concours culturels et des activités de développement par :

l’ensemble des Directions, Services et Partenaires directs de l’OIF des experts culturels ;
la CONFEJES ;
ainsi que par les Fédérations sportives internationales compétentes dans les disciplines retenues pour le volet sportif des Jeux :

la Fédération internationale d’athlétisme Amateur (IAAF) ;
la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) ;
la Fédération internationale de football (FIFA) ;
la Fédération internationale de judo (FIJ) ;
United World Wrestling (UWW) ;
la Fédération internationale de tennis de table (FITT)
le Comité international paralympique (IPC)
l’Union cycliste internationale (UCI)

DE LA CONFEJES À L’OIF

Les Jeux de la Francophonie ont été créés en 1987 lors du Sommet des Chefs d’Etats et de gouvernement de la Francophonie réunis à Québec. La Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays d’expression française (CONFEJES) a alors reçu le mandat de les mettre en œuvre et d’en assurer la continuité.

Ainsi, cinq éditions des Jeux, de 1989 à 2005, ont été organisées sous l’égide de la Confejes.

Lors du Xe Sommet de la Francophonie qui s’est déroulé à Ouagadougou les 26 et 27 novembre 2004, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé, sur recommandation d’une session extraordinaire de la Confejes tenue à Brazzaville les 17 et 18 mars 2004, de transformer le CIJF, jusqu’alors sous tutelle de la Confejes, en organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie

MISSIONS DU CIJF

Le CIJF a pour mission de : préparer et superviser l’organisation des Jeux, en étroite collaboration avec le pays hôte, en prenant toutes les mesures et initiatives adéquates, en les mettant en action et en veillant à leur aboutissement, informer et sensibiliser les Etats et gouvernements membres de l’OIF à leur existence, leur intérêt et la nécessité de les faire connaître, assurer, par tous les moyens appropriés, la promotion et la diffusion vers le public des Jeux, protéger la propriété exclusive des Jeux et les droits en découlant, notamment les droits de parrainage, de diffusion et de retransmission, de production commerciale reliés aux Jeux.

En savoir plus

DIRECTION DU CIJF

La Direction du CIJF est composée d’une équipe de 4 permanents :

- Mahaman Lawan Sériba, directeur du CIJF
- Thomas Gil, responsable du programme partenariats, marketing communication
- Nathalie Demarty, attachée de programme
- Habibata Karimou, assistante de direction

Des experts sont régulièrement sollicités sur les volets sport, culture et marketing :

- Jacques DECK, expert sur le volet culturel
- Rémi SAGNA, expert sur le volet culturel
- Jean-Marc GENIER, expert pour les présélections culturelles
- Hind DARWISH, experte sur le volet culturel
- Michel DERONZIER, expert sur le volet sportif
- Zeina MINA, experte sur le volet sportif
- Maurice VRILLAC, expert sur le volet médical et anti dopage
- Alex Dende ESAKANU, expert sur le hip hop
- Sean GARNIER, expert sur la jonglerie
- Frédéric GAILLARD, expert en production tv
- Philippe MANDONNET, expert sons et lumières
- Philippe MINGOTAUD, expert TIC et développement
- Kané ABDOU MAMAN, expert TIC et eJeux