www.sports.gouv.fr
Visite de la base nautique de Vaires-sur-Marne
jeudi, 30 juin 2016
img

Le secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard, s’est rendu, jeudi 30 juin, sur le chantier du stade nautique de Vaires-sur-Marne qui pourrait accueillir les épreuves d’aviron et de canoë-kayak lors des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Bien sûr, ils ont déjà tous l’esprit tourné vers les Jeux Olympiques et Paralympiques 2016 qui s’ouvriront dans quelques semaines à Rio, mais la candidature de Paris 2024 est également déjà dans toutes les têtes, notamment pour la jeune génération de rameurs, de céistes et kayakistes français. Et d’autant plus que l’un de leur centre d’entraînement, sur le stade nautique de Vaires-sur-Marne, qui accueille notamment les pôles France de l’INSEP, a été retenu pour figurer parmi les 36 sites de compétitions en cas de succès du dossier parisien.

Depuis février 2016, des travaux cofinancés par la Région Ile-de-France et l’Etat à travers le Centre National de Développement du Sport (CNDS) ont été lancés pour permettre l’aménagement du plan d’eau calme, la rénovation et la construction de bâtiments liés aux activités du plan d’eau calme et de l’eau vive ainsi que la construction d’une rivière artificielle de compétition de 350 mètres pour les disciplines d’eau vive. Cet équipement d’envergure internationale permettra d’accueillir des pratique sportives de très haut niveau et les plus grandes compétitions comme les pratiques de loisirs pour toutes et tous.

Le secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard, s’est rendu sur le chantier ce jeudi 30 juin en compagnie de Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et de Tony Estanguet, co-président du GIP Paris 2024. « Ce site unique, qui permettra sur un même lieu l’accueil des épreuves en eau vive et les courses en ligne, offrira des conditions de pratique exceptionnelles à nos sportifs mais également je l’espère aux athlètes du monde entier qui viendront s’y défier en 2024sports », s’est réjouit le secrétaire d’État.

Crédits Photos : H.Hamon, MVJS