www.sports.gouv.fr
Après l’EURO 2016, le dialogue avec les supporters encore renforcé
mercredi, 13 juillet 2016

L’EURO 2016, qui s’est déroulé du 10 juin au 10 juillet, et qui fait l’objet aujourd’hui d’une communication en Conseil des ministres a témoigné du rôle essentiel des supporters pour la pleine réussite d’un évènement sportif.

Patrick KANNER, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Thierry BRAILLARD, Secrétaire d’Etat aux sports, se félicitent de l’avancée historique que constitue la reconnaissance du supportérisme par les institutions et les acteurs du sport professionnel, confortée aujourd’hui par la parution au Journal officiel du décret d’application de la loi du 10 mai 2016 renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le hooliganisme.

Le décret vient ainsi préciser les modalités de désignation des référents des clubs chargés des relations avec les supporters, la composition, le fonctionnement et les missions de l’instance nationale du supportérisme, ainsi que les conditions dans lesquelles le ministère des sports délivrera l’agrément aux associations de supporters. Afin de poursuivre dans cette volonté de dialogue, Thierry BRAILLARD, Secrétaire d’Etat chargé des sports, installera à la rentrée l’Instance nationale du supportérisme, qui réunira des représentants des associations des supporters, du mouvement sportif, des élus et des ministères concernés, afin de contribuer à la construction d’un espace de coopération et de dialogue entre les supporters et les autres acteurs du sport.

Au plan international également, la France a organisé, avec l’appui du Conseil de l’Europe et de l’UEFA, la signature le 3 juillet dernier de la « Convention du Conseil de l’Europe sur une approche intégrée de la sécurité, de la sûreté et des services lors des matches de football et autres manifestations sportives », en présence de 14 représentants du Conseil de l’Europe, tous réunis au Stade de France.

Cette convention constitue un signal fort de notre engagement en matière de prévention et de lutte contre les violences dans les stades, en ce qu’elle place la relation des pouvoirs publics avec les supporters au centre de l’organisation d’un grand événement sportif international. La Convention invite également les Etats à entretenir un dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de l’accueil d’un grand événement sportif, et à développer des actions préventives de lutte contre la violence dans les stades en s’inspirant des retours d’expériences des Etats organisateurs des grandes compétitions internationales.

Les principales avancées de la loi du 10 mai 2016, complétée par le décret du 12 juillet 2016 :

Mélanie BRANCO, cabinet de Patrick KANNER : 01 49 55 34 67
Anouck PAUMARD, cabinet de Thierry BRAILLARD : 01 40 45 99 70