www.sports.gouv.fr
La saison 2 du pacte de performance lancée par Thierry Braillard
jeudi, 13 octobre 2016
img

Quelques semaines après une réception couronnée de succès en présence des entreprises déjà engagées et de certains athlètes inscrits dans le Pacte de Performance, le Secrétaire d’Etat aux Sports Thierry Braillard a souhaité présenter, ce mardi 11 octobre, la saison 2 du dispositif afin de sensibiliser de nouvelles entreprises.

C’est par un bilan très positif que Thierry Braillard a débuté son discours : « Depuis son lancement en décembre 2014 par le Président François Hollande, le pacte de performance a permis à 197 athlètes de bénéficier d’un contrat avec une entreprise. Sur ces 197 athlètes, 143 ont obtenu leur qualification pour les Jeux de Rio 2016 ; 22 des 42 médaillés olympiques et 16 des 28 médaillés paralympiques étaient inscrits au pacte de performance. » Ces chiffres éloquents ne sont qu’une première étape pour Thierry Braillard qui souhaite désormais « transformer l’argent en or » en pérennisant ce dispositif : « C’est bien mais ce n’est pas encore assez…nous sommes convaincus que les sportifs évoluant dans un environnement stable, avec un avenir professionnel préparé, sont plus performants  ».

Présents à la réception aux côtés des entreprises, Elodie Clouvel (Vice-championne olympique de Pentathlon Moderne à Rio), Mickael Jérémiasz (porte-drapeau de l’équipe de France Paralympique à Rio), Stella Akakpo (sélectionnée aux Jeux olympiques de Rio en athlétisme, relais 4x100m), Valentin Belaud (Champion du monde de pentathlon moderne) ont pu partager leur expérience de sportif de haut-niveau et aborder les difficultés de concilier vie sportive et vie professionnelle : « Avant le pacte de performance, je n’arrivais pas à me projeter pour l’avenir : travailler et m’entrainer étaient très difficile. Désormais, et grâce à Vivendi, j’ai un vrai projet et mon quotidien est bien plus serein » a confié Elodie Clouvel. Mickael Jérémiasz a, quant à lui, ajouté : « L’accompagnement des entreprises dans notre projet de vie est essentiel. Que ce soit pendant notre carrière de sportif ou pour notre reconversion, ce dispositif qui nous lie à l’entreprise ne se résume pas à un simple contrat : c’est un engagement mutuel …  »

Dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Pyeongchang en 2018 et des JOP d’été de Tokyo 2020, l’engagement des entreprises est plus que jamais nécessaire et l’objectif est clair pour Thierry Braillard « je formule le vœu que l’on atteigne le nombre de 150 entreprises d’ici mai 2017  ».