www.sports.gouv.fr
Premier déplacement officiel pour Laura Flessel
vendredi, 19 mai 2017
img

La ministre des Sports s’est rendue dans les locaux de l’association le Refuge, vendredi 19 mai, afin d’échanger avec des jeunes victimes d’homophobie ou de transphobie et entendre leurs proposition pour améliorer l’accès à la pratique du sport pour tous.

Laura Flessel l’a indiqué dès son intronisation mercredi : l’une de ses priorités sera de travailler pour le sport pour tous et de renforcer la lutte contre toutes les formes de discriminations engagée par le ministère depuis plusieurs années. Ce n’est donc pas un hasard si pour son premier déplacement officiel, vendredi, la nouvelle ministre des Sports a choisi de se rendre au Refuge, une association qui propose un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical, psychologique et juridique aux jeunes majeurs victimes d’homophobie ou de transphobie.

Accompagnée de Manuel Picaud, le président des Gay Games Paris 2018, un des grands événements sportifs organisés par la France ces prochaines années et dont elle est la marraine, Laura Flessel a pu rencontrer et échanger avec une vingtaine de jeunes et les bénévoles de l’association. « J’avais envie de m’entretenir avec ces jeunes pour entendre les propositions qu’ils avaient à me faire afin d’améliorer l’accès à la pratique du sport, notamment pour ceux qui souffrent de discrimination et de rejet fondé sur l’orientation sexuelle », a expliqué la ministre. « Je veux amener encore plus de tolérance dans la société en général et dans le sport en particulier, a poursuivi Laura Flessel. Et pour cela, il faut être proche du terrain, savoir écouter et partager. Ces jeunes m’ont montré qu’ils avaient une énorme envie de vivre, de rire, mais aussi de faire du sport. À nous de leur donner cette chance  »

Crédit photos : H.Hamon, ministère des Sports