www.sports.gouv.fr
Séminaire des trois réseaux
jeudi, 29 juin 2017
img

La ministre des Sports, Laura Flessel, a ouvert, mercredi 28 juin, le séminaire qui rassemblait, à l’INSEP, les principaux membres des trois réseaux nationaux et territoriaux du ministère.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise. Au sein des fédérations, les directeurs techniques nationaux (DTN) contribuent directement à la mise en œuvre de la politique sportive de l’Etat. L’action coordonnée des membres de ces trois réseaux est l’une des forces du sport français et du ministère. Elle permet notamment d’optimiser la préparation sportive, la formation ou l’insertion professionnelle des sportifs de haut niveau tout en veillant à la préservation de leur santé et au respect de l’éthique.

C’est ce qu’a tenu à rappeler la ministre des Sports, Laura Flessel, en ouverture du séminaire qui rassemblait à l’INSEP, près de deux ans après leur dernière réunion commune, les représentants des 19 Directions Régionales, 21 directeurs de CREPS et de grands établissements ainsi que les 71 DTN. « Tous ces acteurs sont, dans leurs champs de compétences, les relais indispensables de la politique menée par le ministère des sports pour la France et ont un rôle de premier plan », a souligné la ministre.

Ces trois réseaux ont vocation à renforcer l’articulation de leur action au service de la finalité de performance. « Les maîtres mots de notre action seront la transversalité et la co-construction », a confirmé Laura Flessel qui a dévoilé les deux grands axes de la feuille de route du ministère ces prochaines années : le sport d’excellence – « Nous voulons une France ambitieuse qui rayonne » - et le sport pour tous - « Le sport symbole de la France qui bouge, une France fraternelle et solidaire ».

« À nous de faire vivre la politique du sport partout sans que personne n’ait à la subir », a conclu la ministre.