www.sports.gouv.fr
France 2023 a passé son grand oral à Londres
lundi, 25 septembre 2017
img

La ministre des Sports, Laura Flessel, était, lundi 25 septembre, à Londres aux côtés du comité de candidature français à l’organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby.

Moins de deux semaines après avoir obtenu l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, la France passait un nouveau « grand oral » ce lundi 25 septembre. Le comité de candidature français à l’organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby était réuni à Londres pour présenter son dossier devant les représentants de la Fédération internationale, World Rugby.

La ministre des Sports avait fait le déplacement en Angleterre pour représenter l’État aux côtés des membres du comité de candidature. « L’État accompagne naturellement cette belle candidature qui s’inscrit dans notre stratégie d’accueil des grands événements sportifs, a souligné Laura Flessel. Accueillir cette Coupe du monde serait une formidable opportunité, pour la France, pour le rugby, mais aussi plus largement pour développer la pratique physique et sportive dans nos écoles et nos universités. »

La France a déjà organisé, avec succès, en 2007, la Coupe du monde de rugby. La prochaine édition aura lieu en 2019 au Japon. Les trois dossiers de candidature – outre la France, on retrouve l’Irlande et l’Afrique du Sud – seront désormais examinés par World Rugby qui émettra ses recommandations le 31 octobre avant le vote définitif le 15 nombre prochain.