www.sports.gouv.fr
Visite de l’Autorité de régulation des jeux en ligne
vendredi, 22 septembre 2017
img

La ministre des Sports s’est rendue dans les locaux de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne), vendredi 22 septembre, pour échanger avec les membres de la Plateforme nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives dans sa Formation surveillance et assister à la surveillance en direct des cotes sur des matchs.

La France a toujours été à la pointe de la lutte contre les manipulations des compétitions sportives. Impliquée de manière très volontaire dans les différentes instances qui visent à lutter contre les réseaux de corrupteurs transnationaux qui menacent partout dans le monde aussi bien les compétitions à faibles enjeux sportifs et économiques que les compétitions d’envergure internationale, elle a notamment joué un rôle clé dans l’élaboration de la convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation des compétitions sportives adoptée en juillet 2014, dite « Convention Macolin ».

La plateforme nationale, placée sous la présidence de la ministre des sports, facilite l’échange d’informations entre toutes les parties concernées et permet de mener des enquêtes efficaces visant à répondre au fléau que constituent aujourd’hui la corruption et les matchs truqués liés aux paris dans le monde du sport. Cette plateforme comprend une formation de coordination et une formation de surveillance du marché français des paris sportifs, cette dernière étant dirigée par le Président de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, Charles Coppolani.

Laura Flessel a souhaité rencontrer dans les locaux de l’ARJEL les membres de cette formation surveillance afin faire le point sur la surveillance des dernières grandes compétitions (Roland Garros, championnats du monde d’athlétisme, championnats d’Europe de basket-ball) et passer en revue les différentes alertes enregistrées, que ce soit au niveau national ou international.

Après une présentation de la salle de contrôle et du groupe d’analyse et de coordination, la ministre a pu participer à la surveillance en direct d’un match de tennis de l’Open de Moselle et à l’analyse des cotes du match de Ligue 1 de football, Lille-Monaco.

« Mon souhait est de protéger nos jeunes sportifs, prévenir toutes formes d’addiction et de travailler pour avoir un sport sain et cohérent, a expliqué la ministre. Nous réfléchissons à renforcer la plateforme en lui donnant une existence juridique tout en étudiant de nouvelles procédures pour renforcer le délit de corruption sportive. » Laura Flessel a également indiqué son souhait de voir de nouveaux pays suivre la voie de la France et adhérer à la Convention de Macolin « pour partager cette vision d’un sport éthique. J’espère que nous aurons 40 pays signataires avant les JO de Tokyo en 2020 et 80 d’ici Paris 2024 », a-t-elle conclu.