www.sports.gouv.fr
Le badminton français sur le chemin de Paris 2024
mardi, 24 octobre 2017
img

Du 25 au 29 octobre se tiennent à Paris les internationaux de France de badminton. À cette occasion, la ministre des sports Laura Flessel s’est rendue au stade Pierre de Coubertin pour assister aux matchs d’une discipline prometteuse pour la génération Paris 2024.

Du 25 au 29 octobre se tiennent à Paris les internationaux de France de badminton. À cette occasion, la ministre des sports Laura Flessel s’est rendue au stade Pierre de Coubertin pour assister aux matchs d’une discipline prometteuse pour la génération Paris 2024.

Le badminton, discipline olympique depuis 1992, se popularise en France depuis le début des années 2000. Il est aujourd’hui le sport le plus pratiqué en milieu scolaire et compte 1 800 clubs sur l’ensemble du territoire avec des équipes juniors qui s’entraînent dur pour être à la hauteur de l’enjeu olympique.

Un enjeu d’autant plus fort que la marge de progression des Français est très importante. Seul un français, Brice Leverdez, réussit depuis trois ans à s’imposer à un niveau mondial avec déjà dix victoires sur des joueurs du top 10. L’objectif pour les années à venir est donc d’amener de plus en plus d’athlètes à progresser dans la hiérarchie mondiale.

La ministre a assisté mardi au tour de qualifications. Elle a ainsi vu s’exprimer Delphine Lansac et Lucas Corvée, deux fois champions de France, mais aussi Thomas Rouxel. Les trois tricolores sont parvenus à accéder au tableau principal dont les matchs débutaient le lendemain. Si leur parcours s’est finalement arrêté tôt dans la compétition ce mercredi, ils sont, comme Brice Leverdez, les porte-étendard de leur discipline sur le chemin de 2024. Ce sont ces athlètes aujourd’hui qui permettent aux jeunes pratiquants de se projeter et d’envisager la compétition comme l’aboutissement de leur pratique sportive.