www.sports.gouv.fr
Déplacement en Chine
jeudi, 26 octobre 2017
img

Laura Flessel, ministre des Sports, s’est rendue en Chine du jeudi 26 au dimanche 29 octobre, pour renforcer la coopération franco-chinoise dans le domaine du sport et soutenir les entreprises françaises sur les marchés liés aux grands événements sportifs.

Le sport occupe une place de plus en plus importante dans la diplomatie chinoise. Le développement de l’économie du sport participe à l’objectif des autorités chinoises de diversifier leur économie. La perspective de l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2022 à Pékin et de 2024 à Paris rend d’autant plus légitime une coopération et un échange de pratiques entre la France et la Chine. La ministre l’a rappelé à l’issue de son entretien avec le ministre et administrateur général des Sports en Chine, M. GOU Zhongwen, mais également lors de ses échanges avec la secrétaire générale du Comité d’organisation des Jeux de Pékin, Mme HAN Zirong. « J’ai placé la France qui rayonne au cœur de mon projet pour le sport français, a souligné Laura Flessel. Une France qui rayonne, c’est d’abord une France qui accueille de grands événements sportifs sur son sol. Nous allons poursuivre cette dynamique, avec de belles compétitions à venir, et les Jeux de 2024 en ligne de mire. Je sais que la Chine partage cette ambition et combien tout le pays est mobilisé pour préparer les Jeux d’hiver de Pékin en 2022 ».

  Après avoir rencontré M. CAO Weidong, Secrétaire général de l’Université des Sports de Pékin, et visité l’Université, la ministre s’est rendue à Shanghai, où elle a notamment participé aux French China Sport Days. Organisé par Business France, ce colloque a permis à 7 entreprises françaises de présenter leur savoir-faire devant les décideurs chinois clés et de bénéficier d’un programme de rendez-vous ciblés avec des partenaires potentiels. « La valorisation de nos entreprises à l’étranger est essentielle, a indiqué Laura Flessel, présente lors de la cérémonie de signature entre la filière française du Cheval et Ctrip, le géant chinois du voyage en ligne. Au regard du potentiel de développement des sports d’hiver en Chine, les Jeux d’hiver de Pékin en 2022 peuvent constituer un levier de croissance de l’activité des entreprises françaises en Chine et une opportunité majeure pour renforcer la filière française de l’économie du sport, mais aussi le développement à l’international des fédérations, des clubs et des ligues françaises dans la valorisation de leur savoir-faire. »

  La ministre a d’ailleurs profité de son déplacement pour ouvrir la plénière du Club Sport, lancé en février dernier pour renforcer la visibilité des entreprises françaises implantées en Chine. La visite du China Lab Décathlon a également permis à Laura Flessel de rappeler l’expertise de la France sur le secteur du sport et des loisirs.

La ministre a rencontré les responsables de l’Alliance Française à Shanghai, ainsi que des élèves chinois apprenant le français. Elle leur a notamment fait part de sa volonté de créer une fête nationale du sport le 13 septembre, et du rôle que pourrait jouer le réseau des Alliances françaises pour faire vivre l’événement à l’étranger. Elle a également insisté sur le rôle de l’Alliance française pour valoriser le français sur les prochains grands événements sportifs en Asie. La ministre a également profité de son déplacement pour rencontrer des sportifs et entraîneurs français installés en Chine et a pu échanger sur leur capacité à valoriser notre expertise à l’international, en matière de formation notamment.   En fin de déplacement, la ministre a pu participer au lancement du Skoda China Critérium de Shanghai, une compétition organisée par Amaury Sport Organisation (ASO).