www.sports.gouv.fr
Séminaire de lancement du Comité de pilotage sur la gouvernance du sport
mardi, 30 janvier 2018
img

Deux mois après son installation, le Comité de pilotage sur la gouvernance du sport s’est réuni à l’INSEP ce mardi 30 janvier pour son premier séminaire de lancement.

Ce séminaire de lancement réunissait à l’INSEP des représentants des principales composantes du sport français, le ministère des Sports, les fédérations, les ligues, les collectivités territoriales, les entreprises, les syndicats professionnels, mais aussi le ministère de l’éducation nationale, le ministère de l’enseignement supérieur et la recherche, les ministères sociaux, sans oublier des experts du monde du sport. Des jeunes du Service Civique ont également été associés aux réflexions. L’occasion de faire un bilan partagé du modèle actuel du sport français et d’identifier les principaux points de transformation et les principes d’action qui guideront les évolutions à venir afin de construire ensemble une gouvernance sportive renouvelée.

« Pourquoi rénover notre modèle ? Pour faire encore mieux !, a déclaré la Laura Flessel lors de son discours d’introduction. Notre modèle sportif a plus de 50 ans. La société a changé, et elle va continuer à se transformer. La demande de pratique sportive a profondément évolué. Il est aujourd’hui nécessaire de repenser ce modèle, en mesurant tout ce qu’il nous a apporté et en construisant une vision commune pour demain. Le cap qui m’a été fixé est de donner d’avantage d’autonomie aux fédérations sportives et au Comité National Olympique, ainsi qu’aux acteurs locaux. Plus d’autonomie et plus de responsabilité, l’un ne va pas sans l’autre. »

« Ce que nous allons réussir pour le sport aura valeur d’exemple pour d’autres domaines de notre société, a poursuivi la ministre. L’enjeu est considérable, pour le sport, pour les sportifs, les actuels, les futurs, et plus généralement pour tous ceux qui aiment le sport. L’enjeu est considérable pour l’ensemble de la société. »

Ces prochaines semaines, quatre nouveaux séminaires approfondiront différentes thématiques comme la question des relations entre l’Etat et le mouvement sportif, l’organisation territoriale du sport, la place des entreprises, la vision européenne et internationale… avant une ultime réunion de synthèse en juin. Une consultation numérique sera ouverte à tous, à partir de fin février, pour que chaque citoyen puisse exprimer ses envies, partager ses idées. « J’espère que nos travaux déboucheront sur une loi refondatrice d’une nouvelle gouvernance où chacun sera plus à même de jouer pleinement son rôle, pour le sport et la société », a conclu Laura Flessel.