www.sports.gouv.fr
Déplacement dans le Morbihan
vendredi, 30 mars 2018
img

Après avoir donné le départ de la 40e édition du SPI Ouest France, la ministre des Sports a pu rencontrer les différents acteurs de la voile et de la course au large française.

C’est une épreuve référence dans le monde de la voile. Le SPI Ouest France, qui célèbre cette année son 40 ème anniversaire, est l’une des plus grandes compétitions de monocoques habitables en Europe, mêlant amateurs avertis et professionnels. En déplacement dans le Morbihan, vendredi 30 mars, Laura Flessel a pu constater non seulement l’excellence de l’organisation, mais aussi le succès populaire de cet événement organisé par la société nautique de La Trinité-sur-Mer. « Le Spi, c’est près de 400 bateaux, c’est un symbole d’une France en bonne santé. D’une France qui organise et accueillera les Jeux dans six ans », a déclaré la ministre qui, après avoir assisté au dernier briefing des coureurs à la Trinité-sur-Mer, a donné le départ de la première journée de régates disputées sous le soleil et dans le vent d’Ouest.

Laura Flessel s’est ensuite rendue l’après-midi à Saint-Pierre Quiberon pour visiter les infrastructures de l’Ecole nationale de voile et des sports nautiques (ENVSN) et échanger avec les personnels.

La ministre a achevé son déplacement à Lorient par une visite de la Cité de la voile et le pôle course au large. « L’occasion de mieux comprendre les freins et les dysfonctionnements de toute une filière », a expliqué Laura Flessel qui a d’ailleurs pu échanger à cette occasion avec la navigatrice Isabelle Joschke sur l’égalité hommes-femmes dans le monde de la voile et le sport de haut niveau. La ministre a également rencontré les skippers Franck Cammas et Michel Desjoyeaux, tous deux engagés dans le projet Groupama Team France, dans la perspective de la prochaine America’s Cup, en 2021.