www.sports.gouv.fr
Tous ensemble pour réussir le défi de la rénovation de la gouvernance du sport français
vendredi, 20 avril 2018
img

Laura Flessel, ministre des Sports, et Denis Masseglia, président du CNOSF, étaient présents au parc national du Tremblay, vendredi 20 avril, pour présenter les contours d’une nouvelle organisation collégiale du sport français qui aura notamment pour objectif d’amener toujours plus de Français à la pratique sportive.

Alors que le chantier sur la gouvernance du sport français engagé en janvier se poursuit, des points forts de consensus sont désormais évidents. À l’occasion de la clôture d’un stage de tennis pour les jeunes du Val-de-Marne, la ministre des Sports et le président du CNOSF ont présenté leur vision partagée sur les contours d’une nouvelle organisation collégiale du sport. Etat, Mouvement sportif et collectivités locales, avec le soutien du monde économique, sont ainsi prêts à transformer en profondeur une gouvernance établie il y a 60 ans, pour être à la hauteur des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 et faire de la France une nation toujours plus sportive. L’enjeu est de répondre au double défi d’augmenter le nombre de médailles et d’augmenter le nombre de pratiquants, dans un contexte historique pour le sport français.

« Nous sommes à mi parcours de notre travail sur la gouvernance du sport. Ce qui se dégage est une révolution. C’est la première fois que l’ensemble des acteurs est autour de la table, a souligné Laura Flessel. Nous allons mettre en place une organisation collégiale pour faire avancer le sport français et aller chercher 3 millions de pratiquants supplémentaires. » « Nous voulons travailler ensemble dans une structure commune pour avoir une synergie dans les actions à mener », a confirmé Denis Masseglia.

Cette nouvelle instance, qui sera constituée ces prochains mois, réunira l’ensemble des acteurs concernés, État, mouvement sportif, collectivités territoriales, ainsi que des partenaires économiques.