www.sports.gouv.fr
Signature de la déclaration d’intention pour une vision sportive de l’Union européenne à l’horizon de Paris 2024
jeudi, 31 mai 2018
img

La ministre des Sports, Laura FLESSEL, tient à remercier les Ministres de l’Union européenne en charge des sports qui ont accepté de signer, ce jeudi 31 mai, au Stade de France, une Déclaration d’intention pour une vision sportive de l’Union européenne à l’horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

En s’associant à cette démarche, les Ministres de l’Union européenne en charge des sports, en collaboration avec la Commission européenne, ont convenu de coopérer avec la France afin d’insuffler une dimension européenne aux Jeux 2024 et également d’optimiser l’expérience de l’organisation des Jeux en vue de la tenue de futurs grands évènements sportifs sur le territoire de l’UE.

Dès son origine, la candidature de la France aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 a bénéficié d’un soutien de la famille européenne du sport. Le Parlement européen a notamment manifesté sa volonté d’inscrire Paris 2024 à l’agenda européen, en vue de nourrir la construction des futurs axes politiques et de contribuer encore davantage à la cohésion citoyenne européenne.

Plus encore que les autres grands évènements sportifs, ces Jeux 2024 représentent une occasion unique de célébrer l’unité de l’Union européenne, comme l’exprime sa devise : « Unie dans la diversité ». L’impact des Jeux résonnera au-delà de la France et influencera non seulement l’ensemble de l’Union européenne, notamment ses citoyens, mais encore le reste du monde.

Et les grands événements sportifs internationaux dans leur ensemble peuvent contribuer à la mise en œuvre d’une « Stratégie européenne en faveur d’une croissance intelligente, durable et inclusive ». De telles manifestations peuvent apporter une contribution positive à la transmission des valeurs communes de l’Union européenne, y compris la diversité sociale et culturelle ainsi qu’à la valorisation de l’éducation à travers le sport et de la participation active des citoyens européens ;

L’Union européenne est un espace riche du point de vue de son histoire et de sa diversité culturelle. Le sport, en tant que bien commun, apparait non seulement comme un formidable témoin de ce patrimoine sociohistorique et socioculturel mais il incarne également les pratiques sociales et fait vivre les lieux de mémoire.

En cohérence avec les conclusions du Conseil et des travaux du Plan de travail 2017-2020, la déclaration qui a été signée ce jour et qui avait été travaillée avec l’ensemble des délégations, de la Commission et du mouvement sportif européen aborde plusieurs axes clés tels que :

D’ici 2024, un état des lieux relatif à sa mise en œuvre sera régulièrement dressé.

©H.Hamon/MS