www.sports.gouv.fr
Déclaration de la Ministre des Sports, Roxana MARACINEANU
vendredi, 13 mars 2020

Le Président de la République l’a dit hier (jeudi) de manière solennelle et transparente : notre pays traverse une crise sanitaire exceptionnelle. Notre réaction face à l’épidémie du coronavirus doit être forte et solidaire. Ce sont des notions familières au milieu du sport. Et vous l’avez vu dès hier soir, le monde sportif s’est mis en ordre de marche.

Dans la continuité des annonces du Président et du Premier ministre aujourd’hui, ma responsabilité est de prendre les dispositions nécessaires dans le secteur du sport.
De la même manière que les crèches, écoles, lycées et universités seront fermées à partir de lundi, j’ai pris la décision de prononcer la fermeture temporaire de l’ensemble des établissements relevant de mon ministère, écoles, pôles et CREPS… à partir de lundi et pour une durée minimum de 15 jours. Naturellement, l’INSEP fait partie de ces établissements.
Aussi, j’ai demandé à mes services d’organiser la fermeture de ces établissements en prenant toutes les dispositions nécessaires.
Naturellement, tous les sportifs qui ne pourraient pas rentrer dans l’immédiat chez eux pour diverses raisons, pourront demeurer de manière transitoire, le temps de trouver les solutions les plus adaptées, dans leur internat. Nous sommes mobilisés pour trouver des dispositions au cas par cas avec les chefs d’établissements. Y compris en mobilisant des familles d’accueil
s’il le faut. J’ai également fait engager la fermeture des centres de formation des clubs professionnels.
Toutefois, je précise que les examens et concours sont pour l’heure, maintenus dans des conditions sanitaires adaptées bien évidemment. Le Premier ministre l’a dit, il s’agit le plus souvent d’adultes conscients et capables de respecter les consignes.
Il faut assurer la continuité de la vie de la nation.
Comme vous le savez, le monde sportif accueille plus de 16 millions de licenciés dans plus de 300 000 clubs sportifs. En toute logique, dans ce contexte exceptionnel, comme pour tous les accueils collectifs de mineurs : l’objectif est de diminuer fortement le risque de contamination.
Aussi tous les accueils collectifs doivent être limités avec, encore une fois, l’objectif de limiter au maximum la promiscuité des personnes.
De nombreuses fédérations (football, rugby, handball, basket, volley, ski, tennis, tennis de table, escrime, baseball…) ont déjà pris la décision de suspendre leurs compétitions et les entraînements.
Toutefois, nous n’empêcherons pas nos enfants d’aller jouer au foot dans un parc pendant cette période. Aussi, nous recommandons de limiter les activités encadrées à 10 personnes maximum.
Les clubs sont donc libres de s’organiser pour scinder leurs groupes et maintenir une activité de manière responsable et adaptée mais dans cette limite.
Dans ce contexte, nous serons encore plus particulièrement vigilants à nos athlètes handisport.
Toujours dans un souci de cohérence, étant donné que les voyages scolaires et colonies de vacances sont annulés, tous les stages sportifs à venir y compris lors des vacances de Pâques seront annulés.

Enfin, s’agissant des rassemblements, le Premier ministre l’annoncé tout à l’heure, ils seront limités à 100 personnes dès aujourd’hui. Il appartient à chacun, notamment aux fédérations et aux clubs de prendre les dispositions nécessaires immédiates.
En réponse aux questions des médias :
S’agissant de la préparation des athlètes de haut niveau
Je leur adresse un message de soutien. Dans la crise que nous traversons, nos athlètes comprennent que c’est toute la société qui est impactée, y compris leurs proches. Ils devront adapter leur entrainement à cette donne et s’organiser avec l’aide des fédérations pour maintenir leur activité dans un cadre adapté. Au moins pour les 15 jours à venir.

En parlant des Jeux Olympiques et Paralympiques
Naturellement, certains sportifs s’interrogent, et tout le monde se pose des questions. J’ai une grande pensée pour les athlètes qui se préparent. Au final, c’est le CIO et le japon qui décident.
A propos des élections fédérales à la FFSG
Aux dernières nouvelles, l’Assemblée ne réunissant pas plus que 100 personnes, elle est maintenue demain.
Par rapport à l’impact financier de cette crise sur le monde sportif
J’ai demandé à tous les acteurs du sport d’évaluer l’impact de cette crise sur leur activité. Nous tacherons de les accompagner.
— -
Secrétariat Presse Cabinet de la Ministre
Tél : 01 40 45 90 15
courriel : sec.presse@sports.gouv.fr