Paris, candidate à l’organisation des Gay Games 2018

9 juillet 2013

En 2018 se tiendra la 10e édition des Gay Games, plus grand événement au monde véhiculant les valeurs d’intégration, de rassemblement et de dépassement de soi. Trois villes restent candidates à son organisation, parmi lesquelles Paris.

"Tous égaux", c’est le slogan choisi par la capitale française, toujours en lice, avec Limerick (Irlande) et Londres, pour organiser les Gay Games 2018. L’égalité, c’est en effet la principale valeur véhiculée par cet événement regroupant à chacune de ses éditions des milliers de participants : 15 000 sont attendus pour les prochaines. Les Gay Games se déroulent tous les 4 ans et sont ouverts à toutes et à tous, sans distinction d’âge, d’orientation sexuelle, de religion, de nationalité, de talent et de santé.

L’événement, né en 1982 à San Francisco a déjà eu lieu à deux reprises en Europe, mais jamais en France. Aussi, le comité d’organisation, présidé par Chris Fanuel et Michel Geffroy s’est évertué à présenter un dossier de qualité, afin que la ville de Paris soit retenue pour organiser l’événement en 2018. Mardi 9 juillet 2013, la commission d’évaluation des villes candidates de la Fédération Internationale des Gay Games, présidée par David Kilian a été reçue au ministère en présence de :

- Valérie Fourneyron la ministre en charge des sports ;
- Laura Flessel qui, avec Jean-Paul Gaultier, est l’ambassadrice de l’événement ;
- Pierre Bergé, figure emblêmatique du mouvement LGBT ;
- et de nombreuses personnalités issues de collectivités, d’associations, de fédérations sportives... venues apporter leur soutien.

A l’occasion de la présentation du dossier ont été détaillées les conditions d’organisation de l’événement, si celui-ci se tenait à Paris en 2018. "Faire rayonner ces valeurs universelles, dans les lieux les plus emblématiques de notre capitale, les faire rayonner dans toute leur modernité, les faire rayonner dans une grande fête sportive, culturelle, ouverte à tous et toutes, sans exclusion, sans discrimination", tel serait le crédo de la capitale, comme l’a rappelé Valérie Fourneyron.

Enfin, dans l’optique de promouvoir l’événement et de faire connaître la candidature parisienne, un grand mur de roses sera érigé le 12 juillet prochain devant l’Hôtel de Ville de Paris. Chaque rose correspondra à un soutien, avec l’objectif d’atteindre 2018 roses. 1€ en soutien à Paris 2018 ? Cliquez simplement sur ce lien : http://sport.sponsorise.me/paris-2018/.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact