www.sports.gouv.fr
Rapport de la Cour des Comptes sur la politique du sport en France - Réaction de Valérie Fourneyron
vendredi, 18 janvier 2013

La Cour des Comptes a présenté hier son rapport intitulé « Sport pour tous et sport de haut niveau : pour une réorientation de l’action de l’Etat ». Il comporte une analyse riche et formalise 19 recommandations sur le rôle de l’Etat dans la conduite de la politique du sport en France.

Je me félicite de cette contribution très utile au moment où s’ouvrent deux grands chantiers concordants : celui de la modernisation de l’action publique engagé par le Premier ministre, mais aussi celui de la refondation de la politique sportive, que je conduis. Il doit permettre de définir un nouveau partenariat entre l’Etat, le mouvement sportif et les collectivités territoriales, d’améliorer la politique sportive de haut niveau, de développer et de réduire les inégalités d’accès au sport, de renforcer son éthique et de promouvoir la santé par la pratique des activités sportives.

Je me réjouis des conclusions de ce rapport qui place le sport pour tous au cœur de ses préconisations. Il souligne la nécessité de développer une politique visant prioritairement à réduire les inégalités dans l’accès au sport.

La Cour des Comptes démontre ainsi aujourd’hui la pertinence des orientations prises par le gouvernement et que je porte depuis mon entrée en fonction : faire en sorte que le sport soit à la portée de tous, quel que soit son lieu de vie, quel que soit son genre, quelle que soit sa condition physique. Nous partageons pleinement la proposition de la Cour des Comptes visant à concentrer les moyens de l’Etat au service de priorités resserrées sur les territoires et les populations qui en ont le plus besoin.

Par ailleurs, je souscris pleinement au constat de la Cour des Comptes qui montre que la solidarité entre le sport professionnel et le sport amateur est aujourd’hui très insuffisante. C’est pour moi un enjeu essentiel et il est fondamental de renforcer ce lien de solidarité, notamment par le renforcement de la taxe Buffet.

Le travail exhaustif réalisé par la Cour élabore d’intéressantes recommandations qui prennent en compte les évolutions du sport et de ses acteurs. La plupart sont d’ores et déjà en réflexion ou en cours de mise en œuvre afin de refondre l’organisation et le financement du sport, notamment dans le cadre de la modernisation de l’action publique :

Au sein du Conseil National du Sport, qui sera créé au premier trimestre 2013, nous aborderons tous les sujets à la hauteur des enjeux du sport contemporain. Sa première mission sera d’accompagner la réflexion sur la future loi de modernisation du sport, dont le texte sera déposé en Conseil des ministres avant la fin de l’année 2013.

Les chantiers engagés sont de grande ampleur pour le sport français. Je m’y attelle avec force en concertation avec l’ensemble des acteurs du sport.

Consulter le rapport

Photo H. HAMON MSJEPVA