www.sports.gouv.fr
Le MMA en France, c’est fait ! avec la Fédération Française de Boxe
samedi, 8 février 2020
img

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a confirmé ce vendredi 7 février 2020 que la fédération française de boxe avait été choisie pour accueillir les arts martiaux mixtes, plus communément appelés MMA, en qualité de discipline déléguée.

Cette décision a été prise après qu’ait été lancé un appel à manifestation d’intérêt qui a conduit six fédérations à formuler des réponses. Celles-ci ont été examinées par une Commission Consultative, présidée par Laurent Touvet, Conseiller d’Etat, préfet du Haut Rhin, dont les conclusions rendues en décembre dernier ont permis d’éclairer cette décision.
« La candidature de la fédération française de boxe répondait de manière structurée à de nombreux critères en associant notamment tous les acteurs du MMA à son développement, avec un projet sportif identifié, des règles de technique et de sécurité opérationnelles et une vraie solidarité du sport professionnel avec le sport amateur. »

Par arrêté ministériel, la fédération de boxe a la responsabilité de la mise en œuvre du MMA en France. « Si j’ai fait le choix de lancer une procédure de délégation du MMA, c’est pour sa reconnaissance ; c’est pour libérer, encadrer et développer sa pratique, mais pas n’importe comment, ni à n’importe quel prix. Rien ne passera au-dessus de l’intérêt des pratiquants, amateurs et professionnels. Rien ne passera au-dessus de leur intégrité physique et morale », indique la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

« C’est un tournant historique pour les sports de combat et les arts martiaux et un vrai mariage de raison entre la boxe et le MMA, ont confirmé Jean-Baptiste MARSAUD, le directeur administratif de la FFBoxe, et Arnaud Romera, le président de la ligue nationale de boxe professionnelle. L’objectif affirmé de la fédération française de boxe est d’aider à la structuration et au développement du MMA auprès de tous les publics. Il était selon nous important que la discipline soit accompagnée par une fédération olympique, avec un budget propre qui lui sera alloué, une gouvernance partagée et un volet médical et sécuritaire pointu et performant et reconnu comme tel. »

Le projet sportif incluant développement et performance sera notamment piloté par Lionel BREZEPHIN, conseiller technique national à la FFBoxe et référent MMA. Un référentiel pédagogique qui contiendra des adaptations des règles techniques et de sécurité sera travaillé ces prochains mois au sein de différents ateliers animés par des groupes de travail. Les Assises du MMA en mars 2020 qui réuniront l’ensemble des forces vives de la discipline seront une nouvelle étape importante pour la mise en place des outils nécessaires pour l’accueil des adhérents au sein des clubs de la fédération française de boxe dès le début de la nouvelle saison sportive de septembre 2020.

Trois athlètes reconnus dans le monde de Arts Martiaux, Lucie BERTAUD, Tevi SAY, et Johnny FRACHEY, conviés à la conférence, ont exprimé leur joie de voir le MMA enfin encadré.

Une commission spécifique de suivi de la délégation, composée d’un Haut fonctionnaire de l’Etat indépendant, de la Direction des sports, de l’inspection générale et d’un athlète. sera également mise en place et chargée, tout au long de l’année 2020, de s’assurer du respect des attendus définis dans l’appel à manifestation d’intérêt.