www.sports.gouv.fr
Inauguration du Grand Palais éphémère
mardi, 12 janvier 2021
img

A l’occasion de la visite du Grand palais éphémère, chantier symbolique de Paris 2024, la ministre chargée des Sports, Roxana Maracineanu, a présenté ses vœux à la filière économie du sport, fortement impactée par la crise sanitaire.

Dans la grisaille de ce début d’année et plus généralement de ces derniers mois, chaque lueur compte. L’inauguration du Grand palais éphémère, chantier symbolique de Paris 2024, qui a eu lieu ce mardi 12 janvier, a redonné quelque peu le sourire aux acteurs de la filière économie du sport. « Cette année 2021 ne démarre pas dans l’euphorie que nous aurions espérée, mais l’inauguration de ce lieu est une joie que j’ai grand plaisir à partager avec vous, a confirmé la ministre chargée des Sports, Roxana Maracineanu, qui a découvert ce site prestigieux installé sur le Champs de Mars et qui aura vocation à accueillir pendant les travaux du Grand Palais les prestigieux événements accueillis habituellement dans la Nef, notamment plusieurs épreuves des Jeux 2024. C’est un tour de force qui annonce une belle année. En tout cas, ce lieu porte plus qu’un simple espoir : une ambition. »

Cette visite aux cotés d’Olivier Ginon, président de GL Events, Claude Revel, Présidente du GIE France Sport Expertise ou encore Fabrice Lacroix, Directeur executif administration et finance de Paris 2024, a été l’occasion pour la ministre de réaffirmer son soutien à la filière économie du sport en cette période de vœux. « J’ai pleinement conscience de la détresse des différents acteurs de la filière, a indiqué Roxana Maracineanu. Le secteur des activités physiques de loisirs, qui comprend les salles de sport, a subi un coup d’arrêt terrible et se trouve en grave difficulté depuis plusieurs mois. C’est pour cela que, dans le grand plan de communication autour de la reprise du sport souhaité par le Président de la République, je mettrai un point d’honneur à valoriser ce secteur, à impulser le retour de la confiance à son égard. A lui donner toute sa place dans l’univers du sport français. »

Discours lors de l’inauguration du Grand palais éphémère - © Hervé Hamon


Depuis le début de la crise, les aides au secteur sportif mises en œuvre par le Gouvernement représentent plus de 3 Mds€ au titre des différents dispositifs de droit commun et des aides sectorielles : activité partielle, exonération de cotisations, fonds de solidarité, fonds ANS pour les associations…

« Malgré cette crise sans précédent, le sport français va continuer à rayonner ces prochaines années grâce au voyage qui nous emmène vers les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, a poursuivi la ministre. Cet événement, qui nous ramènera en ce lieu dans un peu plus de trois ans, doit plus que jamais dynamiser notre plan de relance. Il sera l’occasion de valoriser les entreprises françaises, leur qualité, leur savoir-faire, leur expertise, leur innovation et leur responsabilité. Ces valeurs, vous les partagez et, malgré les difficultés, vous continuez à les porter avec pugnacité, conviction et sens de l’innovation. Notre pays et son gouvernement ne peuvent qu’en être fiers et, surtout, vous en remercier. »



_