www.sports.gouv.fr
Signature d’une convention entre L’Olympic Refuge Foundation et la France
jeudi, 18 février 2021

Le président de l’Olympic Refuge Foundation (ORF), Thomas Bach, et la ministre française déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, ont signé, le lundi 15 février 2021 à Lausanne, une convention qui confirme le soutien financier de la France aux actions de l’ORF.

Le Comité International Olympique (CIO) soutient les réfugiés par le biais du sport depuis 1994, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). En 2016, la première équipe olympique de réfugiés du CIO a participé aux Jeux Olympiques à Rio de Janeiro, et la Solidarité Olympique continue de soutenir plus de 50 athlètes réfugiés en leur accordant des bourses d’études dans le monde entier.

Fondée par le CIO en 2017, l’ORF ouvre un nouveau chapitre dans le soutien continu du CIO aux réfugiés par le biais du sport. L’ORF s’appuie sur le sport pour protéger et soutenir les jeunes touchés par les déplacements de population dans le monde entier, et croit en une société où chacun trouve sa place, grâce au sport. Actuellement, 200 000 jeunes dans six pays bénéficient de programmes sportifs visant à améliorer leur bien-être et leur inclusion sociale. L’ORF collabore également avec plus de 80 organisations au sein de la Coalition sportive au service des réfugiés, afin d’améliorer l’accès au sport.


"Cette convention permettra à l’ORF de réaliser ses objectifs d’étendre son action aux zones urbaines et d’atteindre ainsi non seulement les réfugiés et les migrants mais également leurs communautés d’accueil, instaurant ainsi un lien de solidarité "
, a déclaré le président de l’ORF et du CIO, Thomas Bach. "Je tiens à remercier tout particulièrement le président Emmanuel Macron qui a été l’initiateur de ce soutien à la Fondation du côté français, et son gouvernement", a-t-il ajouté.

« Je suis convaincue que le sport est un puissant levier d’intégration et d’émancipation. Fière aussi que, dans la perspective de Paris 2024, le Gouvernement français travaille main dans la main avec la fondation du CIO pour venir au soutien, par le biais du sport, des migrants et des réfugiés accueillis sur notre territoire. » Roxana Maracineanu

L’ORF collabore depuis plusieurs mois avec le ministère chargé des Sports, Paris 2024, la Ville de Paris et un certain nombre d’ONG françaises et internationales œuvrant pour l’accompagnement des réfugiés à travers le sport en France, en vue de lancer un premier programme d’activités en région parisienne dans le courant de l’année 2021.

L’ORF a pour vocation de donner accès au sport en toute sécurité à un million de jeunes déplacés de force, d’ici 2024.