Réunion avec le mouvement sportif

7 novembre 2019

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a réuni au ministère ce jeudi 7 novembre les présidents de fédérations sportives et les représentants de l’Agence Nationale du Sport, du CNOSF, du CPSF et de l’ANLSP (ligue des sports professionnels) dans le cadre d’un moment privilégié de rencontres, d’information et d’échanges.

Cette réunion a notamment été l’occasion de présenter un rapide bilan de l’action du ministère des Sports à mi-mandat du quinquennat, et notamment les mesures principales et concrètes qui ont été prises ces derniers mois non seulement pour les sportifs français mais pour l’ensemble de nos concitoyens (plan aisance aquatique, Programme de recherche dédié à la recherche appliquée à la haute performance, Maisons sport santé). Profondément attachée à la démarche initiée de « mieux faire ensemble », Roxana Maracineanu a rappelé aux représentants du mouvement sportif sa volonté de poursuivre le travail en concertation et coopération étroites. « Nous allons tous dans un seul sens avec une ambition commune qui est de réussir le challenge que nous aurons dans 5 ans avec les Jeux de Paris 2024, a souligné la ministre dans son propos introductif. Ma méthode est de travailler dans un esprit de collaboration, de respect, et il est important dans ce cadre de rencontrer régulièrement, d’échanger et de prendre les avis de celles et ceux qui forment l’écosystème du sport français. »

 
La ministre a également abordé les nouvelles dispositions relatives à l’évolution du certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020 prévoit la suppression de l’obligation pour les mineurs de fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive pour s’inscrire dans un club ou renouveler une licence (à l’exception des sports à risques). Une mesure qui permettra de faciliter l’accès au sport tout en garantissant un meilleur suivi de santé de l’enfant en s’appuyant sur les 20 examens médicaux obligatoires.

Ce moment d’échange a aussi permis à la ministre de présenter le projet de loi Sport et Société prévu au premier semestre 2020 et qui permettra d’accompagner la transformation du modèle sportif initiée ces derniers mois avec la création de l’Agence Nationale du Sport.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact